Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Le petit guide du SDR 2017-18 !

Le petit guide du SDR 2017-18 !

Et voilà, c'est déjà reparti. On ne s'éternisera pas sur la saison passée, clôturée sans saveur à la septième place avec 55 pts, 42 petits buts, un record de poteaux et de pénalty ratés et une moyenne de 10403 spectateurs. Il faut donc passer par de l'auto-persuasion et se dire qu'avec notre pelouse niveau Ligue des Champions, nos néo-professionnels issus de la formation, la branlée historique infligée à Boulogne en préparation et notre nouveau maillot extérieur qui fleure bon le champagne, rien ne nous arrêtera pour cette 27ème saison passée en Ligue 2.

Un mannequin Hungaria tout en formes généreuses (qu'est ce qu'on ferait pas pour vendre des shorts !)

Dehors le Mich' Der Zakarian, bien heureux du côté de Montpellier où il pourra dégoûter Ryad Boudebouz du football pour imposer sa patte d'ours mal léché, et place à la fraîcheur de David Guion issu de la réserve rémoise. Un coach ambitieux qui veut comme la plupart d'entre nous, revivre des émotions à Delaune. Mais lui devra créer cette étincelle de jeu adéquat à la rigueur de la Ligue 2. Son interview fait chaud au coeur et tranche avec son prédécesseur : http://stade-de-reims.com/david-guion-remettre-emotions-coeur-projet/. Pourtant les belles paroles ne sont gages d'aucun résultat mais laissent au moins à espérer, ça mange pas de pain ! Guion connaît bien ce groupe, composé de nombreux jeunes qu'il a formé ou post-formé. Arrivera t-il a faire la bascule entre formateur et entraîneur principal ? Accompagné de l'ex-lillois Stéphane Dumont, Christophe Raymond, Sébastien Hamel et du responsable de la perfomance, Laurent Bessière, il doit redonner vie à un groupe de joueur en déliquescence voire en dépression totale. Même si on entend peu la direction jusqu'à présent, le Stade de Reims et sa quinzaine de millions de budget doit viser - à minima - la phase finale soit le Top 5.

Mais sommes-nous armés pour cela ? Lens, Lorient, Nancy ou encore Brest partent favoris mais nous sommes en embuscade. La préparation timide (pour être sympa) des champenois a débutée par l'habituel raté d'Epernay (défaite 1-2 contre Auxerre), s'est poursuivie par une orgie contre Boulogne avant de retomber aussi rapidement par des défaites logiques face à des adversaires de niveau supérieur comme Lille ou Charleroi. Les nuls contre le Red Star et Valenciennes sont plus anecdotiques dans une fin de préparation éreintante pour les organismes. Le mercato est loin d'être terminé, probablement davantage dans la partie départs qu'arrivées, David Guion désirant un groupe de 24-25 joueurs. Devaux voire Carrasso, l'amateur de couscous boulettes ne seraient pas contre aller voir ailleurs, on ne leur en voudra pas s'ils ont peur de la concurrence, encore faudra t-il les remplacer ? Et que dire de ce revirement de situation concernant Jaba Kankava, libéré de sa dernière année de contrat. Samuel Bouhours lui, ne devrait pas être opérationnel avant quelques semaines. Bref pas grand monde pour encadrer nos jeunes pousses.

Qui a deux pouces et va devenir une Légende ?

Arrivées :

  • Yunis Abdelhamid (Dijon, 18 matchs de L1, N°5) : défenseur central solide, ancien capitaine de Valenciennes, il remplace le capitaine Anthony Weber.
  • Mathieu Cafaro (Toulouse, 4 matchs de L1, N°8) : insecte à l'accent espagnol, le milieu relayeur devrait débuter la saison sur le banc. A noter que sept joueurs le chaufferont au lieu de cinq précédemment soit deux munitions supplémentaires pour David Guion dans son coaching.
  • Hendrick Cakin (Nantes, 20 matchs de CFA, N°2) : il sera la doublure de Métanire cette saison, un revanchard comme sait si bien les recruter le SDR.
  • Xavier Chavalerin (Red Star, 33 matchs de L2, N°7) : le milieu relayeur gauche peut vite devenir le chouchou de Delaune. Actif, doté d'une technique honnête, il n'aura aucune peine à faire oublier la nonchalance de Devaux !
  • Anatole Ngamukol (Red Star, 36 matchs de L2, N°9) : en un clin d'oeil il file au but. Surnommé Coco, il est de retour au bercail après une belle aventure suisse. A été recruté au Red Star, comme tout le monde.
  • Hassane Kamara (rp. Créteil, 15 matchs de National, N°13) : avec le départ de Fortès, il pourrait devenir le nouveau roi du dribble. Hassane II sera à défaut d'être titulaire, un joker percutant.
  • Theoson-Jordan Smith Pefok Siebatcheu (rp. Châteauroux, 8 matchs de L2 à Reims + 15 de National, N°19) : champion de National avec la Berrichonne, le tout frais international U21 revient gonfler à bloc pour répondre au défi de Guion, s'installer et s'imposer aux avants postes.
  • Youssouf Koné (p. Lille, 2 matchs de L1, N°3) : avec Hamari Traoré, il aurait fait la paire ! Le malien doit vite faire oublier Bouhours sur le flanc gauche, notamment dans le domaine offensif.
  • Patrick Bahanack (Nkufo Academy) : Footballeur comme Rooney, il occupe principalement le poste de défenseur central.
  • Yohan Roche, Axel Disasi, Lenny Vallier, Nicolas Lemaître "Yoda", Moussa Bana, Virgile Piechocki ont soient paraphés un bail professionnel ou stagiaire-pro. Certains d'entre eux ont d'ailleurs plusieurs "caps" avec l'équipe première.
Youssouf Koné, jongleur amateur.

Départs :

  • Ibrahima Baldé (fc. Cluj, Roumanie) : on l'annonçait à Eibar en Liga espagnole... bon bah ça sera à Cluj, 5è du championnat roumain l'an passé. Sa carrière tourne au vinaigre, à la David Ngog.
  • Grégoire Amiot (fc. Bourg en Bresse Peronnas, L2) : Guion estime que Disasi, Bahanack et/ou Roche lui sont supérieurs... bref.
  • Antoine Conté (td. Beitar Jerusalem, Israël) : juste bravo au club d'avoir réussi à s'en débarrasser !
  • Gaétan Charbonnier (fc. Brest, L2) : certains l'aimait, les autres le "détestait". Brest le récupère à partir de Janvier, quand il sera retapé. Beaucoup trop intermittent sur ses quatre saisons, sa blessure a tout de même été un tournant l'an passé.
  • Alexi Peuget (fc. Grenoble, National) : souhaitons lui de ne plus se blesser. Sera sous les ordres de l'impitoyable Olivier Guégan en Isère.
  • Anthony Weber (fc. Brest, L2) : en fin de cycle à Reims, l'aventure aura été belle. Mais sans le Tac cela n'était plus vraiment pareil...
  • Hamari Traoré (Rennes, L1) : la vente de l'été (2.4millions€). La mobylette ne progressait plus au SDR, bon vent breton à lui !
  • Jean Louchet (fc. Les Herbiers, National) : on a pas eu la chance de le voir.
  • Atila Turan (fc. Kayserispor, Turquie) : arrivera t-il a dépasser les 20 matchs dans une saison ? Quel gachis.
  • Enzo Robize (Southampton, Angleterre) : Part dans l'un des meilleurs clubs formateurs anglais, à suivre son parcours d'ici quelques saisons ?
  • Jaba Kankava (libre) : A gagné sa partie de Clash of Clans contre Jean-Pierre Caillot.
  • Odaïr Fortès, Frédéric Bulot, Hugo Rodriguez : à l'UNFP, à la recherche de son genou et en pré-retraite.
S'il vous plaît, moi Ibra pas cher, juste 30000€/mois, s'il vous plaît...

L'effectif 2017-18 :

4-4-2, 4-3-3, 4-2-3-1... de nombreux joueurs peuvent évoluer à différents postes et on l'a bien vu l'an dernier, le système n'est rien sans animation, sans travail tactique plus élaboré, plus ingénieux, plus tourné vers le jeu de passe que le pousse-ballon de MDZ, rien ne se produira. Un Berthier, transparent depuis son arrivée sera peut-être plus à l'aise, plus libre dans l'axe mais sans véritable milieu droit ça pourrait (encore) bricoler. Ngamukol barré dans l'axe par nos deux internationaux espoirs (à qui on demandera de marquer une bonne quinzaine de buts à eux deux) sera peut être amené à évoluer en soutien ou côté gauche. Au milieu, Danilson "El Tractor" Da Cruz pourrait prendre de l'importance aux côtés de Chavalerin. Piechocki peut se révéler sur la durée et vite faire oublier un Devaux sur le départ. En défense, la hiérarchie semble claire alors qu'au poste de gardien, "Doudou" Mendy, profitant de la blessure en préparation de notre Jojo la Carcasse, a pris une longueur d'avance.

Effacez Kankava pour moi, mentalement j'y arrive pas.
NOMPOSTEAGETAILLEPOIDSPIEDPAYS - CONTRAT
1 Johann CarrassoG291.8882DFrance - 2019
2 Hendrick CakinDLD241.7870DFrance - 2019
3 Youssouf KonéDLG221.7470GMali - prêt
4 Merci JabaetviveleRocdeTbilissi !
5 Yunis AbdelhamidDC301.9083GF-Maroc - 2020
6 Antoine DevauxMC321.8570DFrance - 2018
7 Xavier ChavalerinMC261.7969GFrance - 2019
8 Mathieu CafaroMC201.7060DFrance - 2019 (+1)
9 Anatole NgamukolATT-BU291.7870DF-RDC - 2019
10 Diego RigonatoMG291.7879GBrésil - 2018
11 GreJohn KyeiBU221.8784DFrance - 2020
12 Pablo ChavarriaATT291.8580DArgentine - 2018
13 Hassane KamaraMG231.6867GF-Gambie - 2019
14 Grégory BerthierMO-MD211.7765GFrance - 2020
15 Romain MétanireDLD271.7872DFrance - 2018
16 Edouard MendyG251.9786DF-GuinéeBissau - 2018
17 Aly NdomMC211.8980DFrance - 2018
18 Rémy OudinATT211.8579GFrance - 2020
19 Jordy PefokBU211.9084DF-USA - 2020
20 Samuel BouhoursDC-DLG301.8075GFrance - 2018
21 Danilson Da CruzMC31 1.8885DF-Cap Vert - 2018
23 Julian JeanvierDC251.8584DFrance - 2019
24 Lenny VallierDLG181.7770GFrance - 2020
25 Yohan RocheDC201.8577DFrance - 2020
26 Omenuke MfuluMC231.8270DF-RDC - 2018
27 Moussa BanaDLG191.7871GCameroun - 2020
28 Virgile PiechockiMC-MO201.8479DFrance - 2020
30 Nicolas LemaitreG201.8879GFrance - 2020
32 Axel DisasiDC191.9086DFrance - Stagiaire 2018
33 Patrick BahanackDC-DLG201.8578GCameroun - ?
40 Judicaël BoizartG181.8576DFrance - Réserve

 

Bastia à remplacer par le Paris FC !

Après la débacle de 2016-17, Jean-Pierre Caillot avait annoncé que des changements au niveau sportif allaient se produire, notamment au niveau de la cellule de recrutement. Cela ne se fait pas d'un claquement de doigts mais le recrutement de stars... euh Red Star porte bien la marque d'Alexandre Barbier. Mais attention, ce dernier fait avec les moyens octroyés et a besoin d'être plus largement entouré. Chavalerin, Cafaro, Koné, Abdelhamid semblent correspondre à "l'esprit" Guion et c'est peut être cela la priorité. Doter notre nouveau staff d'éléments faits pour cette L2 complexe. Avec un poil de réussite supplémentaire, un jeu redonnant vie au stade Auguste Delaune, il pourrait se passer quelque chose de très sympa en Mai 2018. Il pourrait...

Car, même rempli d'espoir, je ne me fais guère d'illusions sur notre parcours dans les coupes nationales (1er tour de Coupe de La Ligue chez Grégoire Amiot la semaine prochaine), tradition oblige. Mais comme l'antichambre de l'élite français se résume souvent à 75% d'état d'esprit (les fameuses valeures) et à 25% de fond de jeu (estimations BFMTV-RTL-LeMonde) tout peut se passer. L'exemple Amiénois vivant sa montée chez nous à l'ultime seconde du championnat doit inspirer. A la recherche d'une identité de jeu, les supporters sont en attente d'une véritable unité entre joueurs, staff et présidence. Il y aura des contreperformance, des éliminations, des ratés mais donnez-vous à fond, apportez-nous du plaisir en vous regardant jouer, portez fièrement nos couleurs et nous serons avec vous. Depuis un Reims-PSG (1-1 en Septembre 2015) nous ne vibrons plus vraiment ou alors par bribes. Alors soyez fiers et forts comme des rémois ! Bonne saison à toutes et tous !

Thibaut Dufour - @OdaïrFortes7Fan

Rejoignez-nous !

Sources : Site officiel du Stade de Reims, LFP, l'Equipe-France Football.

Le petit guide du SDR 2017-18 !