Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Ô capitaine ! mon capitaine !

Ô capitaine ! mon capitaine !

Le Stade de Reims a perdu ses capitaines en deux intersaisons. Tacalfred le légendaire fait le bonheur d'un AJ Auxerre ambitieux et qui mise sur le gwada boy en tant que leader incontestable du vestiaire. Weber parti chez le concurrent brestois était au club depuis 7 ans. Certes en fin de cycle en Champagne, l'alsacien laisse derrière lui un vide pour mener un groupe. Et on voit mal qui sera désigné a l'issu des matchs amicaux comme capitaine des rouge et blanc.

Ils sont plusieurs, par leur parcours, leur expérience a pouvoir prétendre au brassard mais à l'évocation de leurs noms, c'est quelque peu flippant...

Johann Carrasso, 29 ans, a l'avantage de savoir pousser des gueulantes, de diriger sa défense et d'avoir de la bouteille. Mais comment se reposer sur un gardien qui peut à tout moment commettre une boulette ? Edouard Mendy semble encore tendre sur la durée mais l'an passé, Jojo La Carcasse n'a jamais fait oublier l'ombre de l'ex-marseillais dans son sillage. Dur donc de nommer capitaine un joueur qui manque de fiabilité à son poste. Probabilité : 6/10

Danilson "Dany" Da Cruz, 31 ans, est un peu dans la même situation. Leader dans l'attitude et dans l'agressivité, il peine a exposer ses qualités techniques. Qu'il relaie le discours du coach dans le vestiaire ne me semble pas inenvisageable mais sur le rectangle vert je doute sérieusement. Il faudra bien entendu voir l'évolution tactique (lire le très bon article de Hazard51 précédemment) choisie par Guion mais Chavalerin, Kankava s'il reste et Devaux ont un apport dans le jeu assuremment supérieur. Probabilité : 5/10

Antoine Devaux justement, 32 ans, entame sa sixème saison rémoise grâce à la générosité contractuelle de la direction locale... Son jeu de passe est supérieur à la moyenne (surtout au niveau L2) mais a t-il envie ? Le leadership il connaît pas et jouer sera déjà une bonne nouvelle pour lui. Si le jeu développé par Reims est attrayant cette saison, il pourrait bien s'intégrer qui plus est en étant libre de signer où il voudra dès Janvier... Probabilité : 4/10

Julian Jeanvier, 25 ans est le jeunot de la liste mais son caractère combattif pourrait séduire David Guion et son staff. Conquérant, capable d'apporter le danger dans la surface adverse, il pourrait symboliser l'envie d'aller de l'avant du SDR cuvée 2017-18. Malgré une baisse de régime en deuxième partie de saison, il avait été une recrue satisfaisante qui doit confirmer pour séduire les clubs plus huppés qui devraient se jeter sur lui l'an prochain si les champenois ne montent pas. Probabilité : 5/10

Yunis Abdelhamid, 29 ans, est le remplaçant poste pour poste de Weber. Solide, physique il prend la succession naturelle de ce dernier. Capitaine à Valenciennes, vanté du côté de Dijon, il semble avoir le profil bien identifié du capitaine. Pour ma part, je me fiche qu'il soit nouveau au club vu les performances peu reluisantes de ses partenaires ces dernières saisons. C'est mon favori et sa progression footballistique depuis les amateurs est vraiment à noter. Il s'est fait lui même et a cette volonté d'entraîner un groupe derrière lui. Probabilité : 7/10

Jaba Kankava, 31 ans, capitaine de la Géorgie, meilleur joueur rémois (et de très loin) malgré une saison à moitié disputée. Si seulement il n'avait pas de problèmes psychologiques et qu'il savait aligner trois mots de français... encore que. Probabilité : 1/10

Diego Rigonato Rodrigues, 29 ans, est comme Devaux, le plus ancien rémois du groupe. Il n'avait pas connu la montée 2012 mais avait activement participé à son maintien. Joueur de devoir, statistiquement essentiel la saison passé malgré un passage à vide hivernal, le numéro 10 (et oui il a changé, comme tout le monde cette intersaison, bref.) est un leader sur le terrain. Il ne rechigne pas à se battre malgré des limites évidentes (à quand remonte son dernier dribble réussi ?). Néanmoins, son profil est plus celui d'un relayeur que d'un leader. Probabilité : 3/10

Pablo Chavarria, 29 ans, est un de ces taureaux argentins, qui a défaut de technique se bat sans cesse. Aux avants postes plutôt que sur un côté, il a surnagé dans le naufrage de la deuxième partie de saison dernière. Si on lui apporte de la stabilité à ses côtés, il pourrait être un des artisans de l'exercice 2017-18. Probabilité : 5/10

Il y a quelques jours sur mon compte twitter, je sondais les supporters locaux. Le choix était fermé avec quatre propositions. Diego était arrivé en tête des 161 votes avec 35% devant Devaux 32%, Abdelhamid 23% et enfin Carrasso 10%. Prime donc à l'ancienneté mais sur quels critères va se baser le staff guionesque ? Les matchs amicaux l'aideront bien entendu ainsi que le ressenti des "cadres" qui éliront peut être leur maître ! La vie quotidienne du groupe donnera aussi des indications sur le degré de motivation des joueurs. Un capitaine n'est pas forcément un gueulard, cela peut être un taiseux à la Tacalfred, un exemple à la Fauré ou encore un quidam à la Barbier...

Thibaut - @OdaïrFortès7Fan

Rejoignez-nous sur @A_LaRemoise sur Twitter et n'hésitez pas à vous abonner à ce blog (onglet sur la droite) pour recevoir tous les articles :)

Ô capitaine ! mon capitaine !