Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Reims Puissance 4 !

Reims Puissance 4 !

Un été merdique question météo mais radieux côté Stade de Reims. Quatre victoires en autant de rencontres, cela ne peut que rappeler le début de saison 2011-12 qui aboutit sur une montée historique d'un club pas encore institutionnel. A l'époque, des victoires à Lens et Monaco sans oublier celle à Delaune face au rétrogradé Arles-Avignon avaient séduits les foules. Fournier comme Guion aujourd'hui prônait du jeu tout en se basant sur une solidité défensive. Certes il faut se méfier des débuts de saisons excitants qui parfois finissent piteusement. 2015-16, la bande à Guégan tapait Bordeaux et Marseille, présentait tel Neymar au Parc (j'abuse ?) un finaliste de l'Europa League et semblait pouvoir assurer la pérennisation du club en Ligue 1, le projet Horizon 2020 en point de mire. Idem l'an passé, un Reims avec huit points sur douze possibles nous faisait penser qu'il n'y aurait plus qu'à appuyer sur la touche de l'ascenseur direction L1. Le jeu réducteur de MDZ usa les joueurs et c'est là la tâche la plus ardue que rencontrera David Guion et son staff, semblant et ce n'est pas compliqué, plus compétent que les précédents. Avec un projet de jeu amalgamant jeunesse et expérience, solidité et liberté, tout est fait pour donner un maximum de confiance aux joueurs.

Theoson Jordan Smith Siebatcheu Aka Pefok

Du portier "Doudou" Mendy qui s'envole tel le condor pour stopper les frappes adverses au bondissant Roi "Hassane II Kamara" (oui j'aime les surnoms) qui a planté une banderille à trois points à Tours, tous les joueurs semblent concernés. Voir un Jojo la Carcasse (oui j'aime les surnoms et je suis lourd) sauter dans les bras de celui qui lui a pris sa place dans les cages, la joie d'un banc de touche lors du 3-0 face à Bourg, la solidarité défensive autour de Yunis Abdelhamid et "O'Monstro" Da Cruz est palpable. Une fois le travail collectif de récupération effectué, et malgré quelques imprécisions techniques (on est pas en L2 par hasard), le travail tactique, la fameuse Guion Touch (on s'enflamme ? noooon !) opère. Un jeu offensif basé sur l'utilisation des côtés. Soyons clairs, quand les duos Koné-Diego et Métanire-Chavarria seront bons, le Stade de Reims ira bien. La première mi-temps volontaire mais sans liant vendredi dernier l'a bien montré. A contrario, la seconde faite de dédoublements, d'appels, de variations du jeu a permis en quelques minutes de faire exploser le bloc adverse. Valentin Haro reviendra d'ailleurs sur cette folie momentanée dans son futur Facteur Décisif.

Thiago Silva ? Non "O'monstro" Da Cruz !

Et si le Stade de Reims, au delà de la pompeuse Institution, avait besoin de revenir à un certain anonymat pour être productif ? Les outils de travail sont là, le recrutement est solide et l'arrivée de Marvin Martin pourrait encore aider à développer davantage de jeu si ce dernier ne se blesse pas bien entendu. Revenons encore sur cette notion de confiance, OK il a fait une super deuxième partie de saison 2016-17 à Chateauroux, obtenu des sélections en U21 mais qui pouvaii penser revoir un Pefok Siebatcheu transformé sur le plan technique ? Placé derrière Anatole, il abat un travail aussi bien défensif par ses multiples courses, qu'offensif avec un jeu de tête impeccable, un jeu dos au but performant et une animation de qualité. Charbonnier enfin oublié, il sera néanmoins intéressant de voir Jordy plus haut dans un 4-3-3 ou 4-2-3-1 avec Martin à la baguette. Si Reims peut se baser sur cette colonne vertébrale Mendy-Abdelhamid-Dany-Pefok entouré des bagarreurs Chavarria, Anatole ou Chavalerin sans oublier les tactiquement indispensables et solides Koné et Jeanvier, alors les rouge et blanc pourront voir venir. Et quand on sait qu'un Disasi, un Kamara, un furet blond ou encore Kyei peuvent apporter par séquences, alors l'espoir est permis. Nous ne sommes que le 21 Août 2017, il reste neuf mois de compétition, calmons-nous mais continuons à surfer sur ce départ parfait, le spot Lorientais fleure bon la période estivale, que le soleil champenois continue à rayonner sur la Ligue 2 !

Yunis "tête de suspense" Abdelhamid

Thibaut Dufour - @OdaïrFortès7Fan

Photos : Stade de Reims.