Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Le facteur décisif : une semaine parfaite

Le facteur décisif : une semaine parfaite

 

Après deux défaites consécutives en championnat, à Lorient puis face à Brest, le Stade de Reims souhaitait profiter de cette semaine à 3 matchs pour se remettre sur les bons rails. En s'imposant face à Sochaux, le Gazélec et à Quevilly-Rouen, 9 points ont été empochés sur 9 possibles. En plus, les Rouge et Blanc se paient même le luxe de devancer leur dauphin au classement, le FC Lorient, de 3 points ! Un véritable bol d'air au vu du peu d'écart présent entre les 9 premières équipes du classement.

 

En déplacement à Sochaux, le Stade de Reims avait commencé par s'imposer de la plus belle des manières. Du jeu, des occasions, des buts... Tout était au rendez-vous lors de cette belle après-midi, au cours d'un match pourtant équilibré. Au final, un homme allait faire plier la défense sochalienne à lui seul en distillant 2 passes décisives, plus un but importantissime marqué au retour des vestiaires : Jordan Siebatcheu. Étincelant depuis le début de saison, il est désormais indispensable dans ce collectif rémois, tant à la création qu'à la finition. Pour terminer ce match en beauté, Xavier Chavalerin logeait sa frappe limpide du pied gauche dans la lucarne de Prévot en fin de match. 4 superbes buts inscrits, qui suffisent pour faire oublier les 2 buts désormais anecdotiques concédés sur des pénaltys...

A domicile contre le Gazélec, les Rouge et Blanc ont tout simplement écrasé leur adversaire du jour. Au terme d'une partie maîtrisée du début à la fin, le panneau d'affichage affichait logiquement un score de 5 buts à 0 au coup de sifflet final. Mais si la fête était au rendez-vous, il fallait bien qu'il y ait un point noir dans cette soirée... Il s'agissait de Grejohn Kyei. Titulaire pour la seconde fois (!!) cette saison après le premier match à Nîmes, l'espoir rémois avait l'occasion de montrer toute l'étendue de son talent, et de prouver à tout le monde qu'il faudrait compter sur lui cette saison pour venir concurrencer le duo inamovible Ngamukol/Siebatcheu. Raté... Au final, c'est un match insipide, toujours avec quelques signes de nonchalance, qui ne lui a pas permis de marquer des points auprès de son entraîneur. C'était d'ailleurs l'occasion pour lui de publier un message énigmatique sur Instagram : "Retrouver mon football". C'est tout le mal qu'on lui souhaite. Pour lui, et pour l'équipe.

Première équipe à tomber face au RC Lens en début de semaine, Quevilly-Rouen attendait quelques jours plus tard les Rémois de pied ferme afin de se racheter le plus rapidement possible, qui plus est devant son public. Et l'équipe qui a pour habitude de contrarier les grosses écuries de ce championnat (match nul à Lorient et face à Sochaux, victoire contre Nancy, ndlr) n'a pas raté son rendez-vous. Après avoir manqué de réussite en touchant le montant de Mendy et en voyant le but égalisateur leur être refusé dans les dernières secondes du match, l'équipe locale s'inclinait finalement. Certes, les Champenois ont été grandement bousculés. Mais en étant solides mentalement, ils sont parvenus à ramener un résultat plus que positif de ce déplacement périlleux. Et surtout, cette malédiction des poteaux semble avoir changé de camp par rapport à la saison passée...

 

Désormais, le Stade de Reims rêve d'aller chercher une quatrième victoire consécutive. Pour cela, il faudra battre Clermont samedi après-midi, la 4ème équipe de ce championnat qui reste sur 5 victoires lors de ses 6 derniers matchs. Il s'agit donc d'un vrai test avant la trêve internationale. Et partir sur une série de 4 victoires consécutives permettrait d'être dans des conditions mentales optimales ! Quoiqu'il en soit, Reims fait bonne figure, propose du jeu, donne du plaisir à ses supporters, et c'est bien cela l'essentiel. Pourvu que ça dure !

 

Valentin Haro (@valentinharo).