Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Les promesses de l'ombre

Les promesses de l'ombre

Oublier le non-style Der Zakarian, oublier la nonchalance de Charbonnier, oublier les ratés de Ibra Baldé, oublier le départ du géorgien Jabouille la fripouille pour acquérir la Guion Touch, voir éclore Jordy Pefok, obtenir la signature d'un international français et surtout car c'est le nerf de la guerre faire un inattendu 12 pts sur 15 ! Ce bilan a effacé quelques doutes légitimes concernant les ambitions de la dite Institution.

Quand Robinet s'imagine président !

David Guion est la pierre angulaire de cette réussite. Il connaît parfaitement son groupe, tire la quintessance de joueurs pas toujours en odeur de sainteté en terre rémoise. Pefok se révèle, qu'en sera t-il si le jeu autour de Marvin Martin est mis en place ? Son activité en 9.5 derrière Anatole met en valeur sa qualité dos au but, son jeu de tête et son sens du but même au delà des 16m50. Que dire également du contesté Danilson Da Cruz, passé en à peine un mois, d'El Tractor à O'Monstro Da Cruz ? Marvin Martin et ses deux genoux ont donc signé au Stade de Reims. Douter de son physique est logique mais si cela veut sourire, ça schlingue le football ! A Guion et ses sbires comme Stéphane Dumont, très apprécié du groupe, de trouver la solution pour performer encore à l'heure de la reprise contre un Stade Brestois au recrutement plus que solide. Alors oui, Anatole ne marque pas, Kyei n'y arrive plus, Devaux n'est pas parti (même les kangourous ne veulent pas de son salaire), Jaba nous a quitté, le groupe semble trop étoffé avec le risque de rebellion etc etc. Mais accentuons le positif ! Le centre de vie inauguré par un supporter du PSG a enfin un nom qui caractérise l'Institution, le stade Delaune tourne à plus de 8000 de moyenne, on entend pas le Président et on est éliminé comme d'hab de la Coupe de la Ligue.

MDZ, plus là ? vous avez passé le karcher ou quoi ?

Place à un rapide bilan des joueurs sur ses premières rencontres :

Johann Carrasso 2/10 : son attitude avec Mendy est très pro mais sur sa seule rencontre il fût ridicule.

Edouard "aux mains d'argent" Mendy (merci @alexisdr51 pour la trouvaille !) 8/10 : battu sur les buts des lorientais, il est irréprochable et a gagné logiquement sa place.

Romain Métanire 6/10 : parfois limite défensivement, il reste très actif malgré le manque d'un vrai milieu droit devant lui.

Youssouf Koné 7/10 : surpris par Courtet, il gâche un peu son très bon bilan. Bouhours peut prendre son temps pour revenir de blessure.

Yunis Abdelhamid 7/10 : LE patron.

Julian Jeanvier 7/10 : revenu avec de meilleurs intentions par rapport à sa fin de saison dernière, son rôle aux côtés de Yunis est primordial. Le duo est la clé de voûte de l'équipe.

Xavier Chavalerin 6/10 : le travailleur de l'ombre, pouvant par séquence apporter sa frappe de balle.

Dany Da Cruz 8/10 : le bon choix de Guion comme capitaine. Remarquable de leadership, il se met même à bien jouer au foot !

Diego Rigonato 6/10 : un poil brouillon, le côté gauche reste prometteur avec Koné. A délivré sa première passe à Lorient.

Hassane II Kamara 7/10 : actif, volontaire, frais, opportuniste, il bouffe les minutes que Guion lui accorde. C'est frêle mais son envie est contagieuse.

Grégory Berthier 6/10 : a qualifié Reims à Bourg en coupe début Août, ça c'est une perf non ? A une coiffure moins moche que Griezmann, on t'aime Berty !

Aly Ndom non noté : la technique de The Undertaker ne suffit pas sur le rectangle vert...

Anatole Ngamukol 6/10 : son gros travail en profondeur est annihilé par ses difficultés à conclure. Avec un seul oeil cela reste positif.

GreJohn Kyei 5/10 : le joker de luxe rouge et blanc alterne bonnes entrées (à Tours, contre Bourg) et nonchalance criante et pénible. Doit se faire violence pour devenir le buteur tant attendu.

Pablo Chavarria 7/10 : pas extraordinaire dans le jeu, il n'en reste pas moins performant dans la zone de vérité avec 2 buts et une passe. Dur de s'exprimer régulièrement en ne jouant pas à son poste.

Jordy Pefok 7/10 : le régulateur offensif, surprenant, intuitif, collectif et décisif. Un bien beau joueur.

Pensées pour nos disparus de Août, Virgile Piechocki (qui voit arriver Mbemba, Martin et les non-départs de Devaux, Ndom !) ou Rémy Oudin. La concurrence de ce groupe étoffé promet une belle bagarre, du moment qu'elle profite au club et nous donne des morts de faim sur le terrain, on ne s'en plaindra pas ! David Guion parle de football, du terrain, ne critique pas l'arbitre à outrance, ne se fait pas exclure, se joue pas du parapluie, n'insulte pas le coach adverse. C'est un nouveau Stade de Reims que nous découvrons mais nous en avons vu d'autres, y ayant cru sûrement ou naïvement. Première réponse face à Brest lundi soir, le coach Furlan, comme à son habitude ne laissera pas nos troupes se balader. A la faveur de l'automne, nous saurons si la fraicheur de l'été perdure !

NB : Petit point mercato de nos ex-rémois :

Eliran et le fils Cruyff

Eliran Atar retourne au Maccabi Tel Aviv, club avec lequel il avait été sacré champion d'Israël et meilleur buteur avant de signer à Reims. Mads Albaek est passé de l'IFK Göteborg à Kaiserslautern en Bundesliga 2. Le club roumain de Cluj est leader avec dejà deux buts de Ibra Baldé, tout comme le Beitar Jerusalem de Antoine Conté. Jean Louchet est 9è de National avec Les Herbiers. Atila Turan, titulaire à Kayserispor occupe le milieu de tableau de la Ligue Turque alors que Prince Oniangue est en perdition chez les Wolves. Aïssa Mandi reste titulaire en défense centrale du Betis qui s'est renforcé avec Javi Garcia, Boudebouz ou encore Guardado, tout en évoluant dans un stade bouillant de 56000 places. Johny "la boulette" Placide joue désormais avec Oldham, 23è du National anglais... et notre David Ngog me direz-vous ? il n'a été titulaire qu'une fois en 2017 avec la Panionios. RIP. Les ressuscités maintenant, notre Chris Mavinga national, champion du Canada avec les stars Giovinco et Altidore, petit plaisir personnel pendant que Valentin Roberge, le tocard de la défense rémoise, s'éclate à Limassol, qualifié en Ligue Europa où il affrontera Lyon, l'Atalanta et Everton. Enfin le Mouk enfile les buts (4 en cinq matchs) avec le riche club chinois de Jiangsu Suning à Nankin, à l'est de Shanghaï, sous la direction de Fabio Capello.

Pour nous rejoindre, n'hésitez pas à vous abonner au blog (onglet à droite) ou sur les réseaux sociaux !

Thibaut Dufour - @OdaïrFortès7Fan

Sources : Site SDR, transfertmark, ligue.fr, LFP.

Les promesses de l'ombre