Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Le facteur décisif : Châteauroux-Reims

Le facteur décisif : Châteauroux-Reims

 

Après 4 victoires consécutives, le Stade de Reims se rendait chez le 15ème du championnat en espérant poursuivre sa bonne dynamique. Malheureusement, la trêve internationale semble avoir fait beaucoup de mal aux Rémois, qui n'ont pas pu éviter une défaite en terre castelroussine, sur le score de 3 buts à 1.

 

5 défenseurs, une ouverture du score dès la 10ème minute, un manque d'inspiration... D'entrée de jeu, nous savions que ce match allait être très compliqué. Car en plus d'une fébrilité défensive inhabituelle dans les rangs rémois, l'attaque a très peu pesé face à une défense bien compacte, qui n'a laissé que très peu d'espace. Et en y apportant un oeil un peu plus tactique, nous pouvons voir que ce 5/3/2 de Jean-Luc Vasseur a parfaitement quadrillé le 4/4/2 prévisible de David Guion.

Durant toute la rencontre, le duo Siebatcheu/Ngamukol s'est retrouvé face à 3 défenseurs centraux. Autrement dit, ils ont constamment été en infériorité numérique.
Sur les côtés, les relations Koné/Diego et Métanire/Chavarría ont été totalement coupé par les pistons adverses. D'ailleurs, le défenseur gauche Nama Fofana a analysé cette rencontre pour mon blog. L'article complet est à retrouver ICI, et vous pourrez vous apercevoir que le plan de "JLV" était minutieusement préparé.

Et si, maintenant, les adversaires savaient à quoi s'attendre lorsqu'ils affrontaient le Stade de Reims ? Après avoir été la bonne surprise de ce début de championnat, les Rémois sont désormais attendus de tous en occupant cette place de leader. L'enjeu est donc de taille pour la suite de la saison : il va falloir apprendre à s'adapter à l'adversaire. Et pour le moment, cela s'avère être très compliqué lorsque celui-ci se place très bas sur le terrain en attendant les Rouge et Blanc, car ceux-ci peinent à faire la différence dans le camp adverse. Le seul qui pourrait la faire s'appelle Marvin Martin. En passant en 4/2/3/1, les visiteurs ont paru beaucoup plus à l'aise pendant 15 minutes ! Mais après ce bon quart d'heure, Martin a été contraint de sortir sur blessure...

 

Désormais, il est impératif de démarrer une nouvelle série positive. Pour cela, le Stade de Reims se rendra à Bollaert samedi après-midi, pour affronter une équipe touchée mais pas coulée qui sera soutenue par son public fidèle. Le faux-pas autorisé a été commis ce vendredi. Et à l’allure où vont ses concurrents, Reims devra garder un rythme très élevé pour se maintenir en haut du classement.

 

Valentin Haro (@valentinharo).