Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Diego tu restes ou tu pars ?

Diego tu restes ou tu pars ?

Diego Rigonato Rodrigues vient de fêter ses 30 ans. Arrivé en 2012, son cycle rémois est ponctué de quatre saisons de Ligue 1 et deux dans son antichambre. La régularité n'est pas forcément le mot le plus opportun pour résumer son passage champenois. Une première saison où il explose les défenses adverses par ses courses tranchantes en profondeur le rend populaire auprès du public et des Ultrem qui vont jusqu'à reprendre le chant napolitain en l'honneur de Maradona. Une grave blessure au genou aura clairement stopper la progression du brésilien qui alternera entre fulgurances et il faut bien le reconnaître par période, une certaine incapacité à déborder sur son flanc gauche. Reste la qualité de ses coups de pieds arrêtés, passes décisives offertes à la pelle. Après le naufrage Der Zakarian qui avait usé ses joueurs jusqu'à la moelle, la rennaissance Guion replace au premier plan l'ancien joueur du Honved ou du Tours FC. Un rapport puissance/vitesse retrouvé, une confiance totale dans sa frappe de mammouth et un plaisir de jouer dans cette équipe rafraichissante font de Diego l'un des grands artisans de la future montée en L1. Certains esprits pervers diront qu'il s'est réveillé alors qu'il se retrouve en fin de contrat en Juin... non mais vraiment franchement !

Diego, libre dans sa tête.

Le Stade de Reims :

Le cas Ayité vous vous en souvenez ? le cas Devaux formidablement géré avec en prime un contrat en or de 3 ans pour un joueur qui n'avait pas apporté grand chose et que personne ne voulait vous vous en souvenez aussi ? Diego détient un rôle très important cette saison  et finira peut-être en double double (10buts/10passes) mais quelle garantie offre t-il au club ? Surfera t-il sur sa forme retrouvée ou retombera t-il dans un football parfois prévisible ? Je peux sembler sévère en disant cela mais ce sont bien les six saisons passées qu'il faut analyser. L'Institution, quitte à signer un contrat sur 2 ou 3 ans ne voudra pas reproduire les erreurs précédentes, ne voudra pas attendre les desiderata d'un joueur qui pourrait au dernier moment faire une Ayité et vous laisser en plan. Un mercato s'anticipe, qui plus est quand vous être un pied et demi en Ligue 1 depuis des mois ! Si le Stade de Reims ne se précipite pas pour offrir une reconduction à Diego c'est aussi parce qu'il estime avoir les cartes en main dans ce dossier (je serai personnellement favorable à la venue de 2 à 3 joueurs de côté en cas de départ de Diego car Kamara voire Oudin me semble encore tendre pour être titulaire dans l'élite). David Guion est bien entendu dépendant du facteur économique en terme de recrutement mais je suis persuadé qu'il maîtrise la situation et sait pertinemment dans quelle direction et avec quels joueurs il veut jouer le maintien la saison prochaine. Pour résumé ma vision des choses de manière simpliste, Diego soutenu et resigné à deux reprises malgré des périodes de blessures graves n'est aujourd'hui peut-être plus une priorité et il faut l'accepter. L'institution passant avant les joueurs pour assurer (si le travail est bien fait) sa pérennité au plus haut niveau.

Diego et un tatoué en rouge et blanc

Diego Rigonato :

La décision de rester ou partir, c'est bien entendu lui qui l'a en main. En fin de contrat dans quelques mois, le natif de Americana dans l'état de Sao Paulo a fait le job cette saison (déjà 7 buts et 11 passes décisives). En pleine confiance et à l'aube de signer le dernier beau contrat de sa carrière il est normal pour lui de sonder ailleurs. La Ligue 1 le connaît bien et des clubs comme Nantes ou Saint-Etienne pourraient bien l'accueillir. Leur ferveur populaire et surtout un salaire supérieur + une prime à la signature mettraient du beurre dans les épinards. Tactiquement, le profil de Diego plaît par sa capacité à occuper tout le couloir gauche, à multiplier les courses et à apporter le danger sur coups francs indirects et corners. Bien installé en France avec sa femme et ses deux enfants, une aventure à l'étranger l'interresserait-il ? La Belgique, la Suisse voire le Portugal pourraient-être de possibles destinations en lien avec sa désormais double culture paulista-française. Quoi qu'il arrive, son passage au Stade de Reims restera positive, de son premier match et but contre Montpellier à cette saison grandiose de Ligue 2.

Quand tu sais pas jouer à cache-cache. On t'a vu bordel !

Le public rouge et blanc :

Vous l'avez désormais compris, je ne crois pas que Diego resignera un bail au Stade de Reims. Diego a sa chanson, a était ovationné et ne sera pas oublié s'il venait à partir. Il serait parfait de savoir avant le dernier match nîmois la résultante de sa situation pour le remercier à sa juste valeur. Les naufrages institutionnels n'ont que trop rarement permis de dire au-revoir comme il se devait à nos "héros". Cédric Fauré évincé en 2012 pour prendre un joueur en provenance de Sedan, Krychowiak parti un soir de défaite cinglante 1-3 contre Rennes sera fêté lors de l'amical face au Sevilla un an plus tard alors que Aïssa Mandi, capitaine et exemple de la formation locale partait au Bétis sur une descente à la 38è journée en 2016... Je ne crois pas une seconde que les rémois en voudront à Diego si on le retrouvait sous d'autres couleurs la saison prochaine. Il faut savoir tourner une page surtout si le mot FIN se conjugue avec un trophée de Champion, certes de seconde division. Un titre est un titre... Obrigado Campeao ! 

Thibaut - @OdaïrFortès7Fan

Photos : Stade de Reims, Aurélien Laudy, ToursFC.