Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Un mercato sauce porto.

Un mercato sauce porto.

L'ambition de David Guion se fait sentir. Il a parfaitement analysé la différence entre une Ligue 2 exigeante où l'état d'esprit prime et la Ligue 1 demandant davantage que du mental. De l'expérience, du répondant tactique et une progression technique collective indispensable. La folie des transferts touche aussi l'élite française (Rennes achetant Pefok entre 9 et 12 millions en est un exemple parmi d'autres) et l'on se doit économiquement comme sportivement de hausser son approche d'un marché des transferts assez fermé.

Le Stade de Reims a donc décidé d'adapter sa stratégie en multipliant les contrats pro de jeunes pousses du centre de formation, en allant chercher des joueurs qui ont déjà touché au monde professionnel comme Aktas (Sochaux) ou Nouvel (Lyon) ou se sont révélés en division inférieure tel Dia (Jura Sud). Il y a les fameux paris qui coûtent pas cher (Pinson) et l'acquisition de joueurs libres à l'image de l'offensif "Chico" Doumbia (Rostov, engagé en Ligue des Champions en 2016-17) ou du central Fontaine (Clermont). Dingomé (Estac) complétant le tableau des arrivées.

T'as de beaux yeux tu sais !

Comme évoqué plus haut, pour progresser et se mettre au niveau L1, il est désormais indispensable (tout en maîtrisant son enveloppe) de mettre de l'argent sur la table. Ghislain Konan, recrue la plus onéreuse de l'Histoire du club champenois (+2M) en provenance du Vitoria Guimaraes en est la preuve. L'international ivoirien, réputé pour ses qualités athlétiques, ses débordements... à un profil à la Koné avec plus d'expérience (77 matchs dont 5 en Europa Ligue).

$$$$$$$$$$$$$

Mais quand l'ambition pointe le bout de son nez, que l'on cherche à recruter plus finement, plus intelligemment des joueurs avec un pedigree (El Ahmadi du Feyenoord), un talent certain (Paciência de Porto, soufflé pour 3M par Francfort, Whelton du Vitoria...) ou un potentiel excitant (Njie du Boavista) on se heurte à la concurrence offrant un salaire plus élevé, jouant l'Europe, aux aléas d'une visite médicale... c'est dur, c'est malheureux voire désespérant de passer à côté de joueurs ciblés, dans un championnat tel la Liga Nos, attirant ou formant de nombreux talents. Le travail paiera, n'oublions pas qu'il reste 6 semaines de mercato, que les joueurs en pleine hésitation sur leur situation dans leur club actuels chercheront tôt ou tard à partir pour jouer. Le SDR devra alors être la solution, leur solution.

Saucisse de Francfort

Même si les réseaux sont flous, tenter d'aller chercher un international portugais, un taulier marocain du champion des Pays-Bas 2017 ayant disputé les trois matchs de son équipe au Mondial est positif. Se heurter à l'échec ne doit pas faire baisser ce que l'on attendait tant depuis des années : avoir de l'ambition pour améliorer techniquement notre équipe. Pas juste en allant chercher un Atar pour ne pas le faire jouer à son poste, pas en signant un finaliste d'Europa Ligue sans l'entourer. Le club semble avoir compris qu'il fallait 3-4 recrues de niveau supérieur, cela ne garantissant pas une éventuelle réussite mais les moyens auront au moins étaient déployés. Ayons confiance en Guion et son équipe, l'ambition ne rime pas avec précipitation (enfin si, ...bref) mais avec patience et travail. Alors Vamos et rendez-vous le 11 Août chers niçois ! Bel été à tous.

Thibaut - @Odairfortes7Fan