Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
D'oncle Picsou à Donald "Caillot" Trump !

D'oncle Picsou à Donald "Caillot" Trump !

40 millions d'euros de budget, ça aide. Avoir un outil comme le centre de vie Raymond Kopa (déjà trop petit aux dires du Président) aussi... Gagner brillement son match de gala contre l'Olympique Lyonnais pour impressionner les potentielles recrues ne fait pas de mal non plus. Jean-Pierre Caillot (et l'équipe économico-sportive autour de lui) a réussi à retourner un début de mercato malchanceux en une impressionnante arrivée de joueurs talentueux pour lesquels il a, non pas casser sa tirelire, mais utiliser intelligemment l'argent récolté au fur et à mesure des années, additionné aux ventes de Jeanvier et Pefok pour une dizaine de millions. Simple réinvestissement ? Peut être pour certains mais le club, désormais structuré à tous les niveaux, apaisé sportivement par David Guion est sur les bons rails. Bien entendu investir dans le recrutement n'est pas gage de réussite mais réjouit les supporters et va donner les outils à la cellule sportive de développer un football lui permettant de remplir l'objectif maintien (une quinzième place ayant été budgétisée devant la DNCG). Les épisodes plus ou moins farfelus tels Paciencia, Roux, Pogba ou l'imbroglio Yusupha Njie oubliés, faisons connaissance avec nos nouveaux Héros.

Tristan Dingome (ESTAC - 1M€, Champion de L2 avec Monaco) : Privé de l'aventure auboise suite à une rupture du ligament antérieur du genou après 14 rencontres (Troyes était alors 11ème), Tristan a fait le court trajet vers Reims pour donner sens à sa deuxième partie de carrière. Il doit s'installer et performer enfin sur le long terme. Il s'inscrit d'ailleurs dans la volonté de jeu de Guion et sera le concurrent numéro 1 de Chavalerin au poste de relayeur gauche. Il déclarait à ce propos sur le site officiel du club http://stade-de-reims.com/tristan-dingome-philosophie-de-jeu-coach-tres-importante-moi/ "Oui j’ai toujours aimé le jeu, mon passage à Monaco m’a permis de prendre conscience des efforts à faire et de l’agressivité à mettre surtout, car je n’avais pas ça dans mon jeu auparavant. J’ai joué en six et en huit. Je suis un milieu qui aime le jeu mais qui ne rechigne pas à faire les efforts défensifs et à aller au duel. J’ai même appris à prendre plaisir à défendre".

Moussa Doumbia (Rostov - sans contrat, 12 sélections avec le Mali) : Rapide, technique, fou-fou mais volontaire, "Chico" s'applique tactiquement dans ce début de saison. Il ne ménage pas ses efforts après des saisons inégales à Rostov en Russie avec lequel il disputa la Ligue des Champions en 2016, affrontant le Bayern ou l'Atletico. L'aigle malien devra faire preuvre de régularité pour s'imposer. Polyvalent, comme Ojo sur le front de l'attaque, il a tout en main pour rendre dingue les défenses adverses.

Björn Engels (Olympiakos - prêt avec option d'achat obligatoire en cas de maintien, Champion de Belgique et vainqueur de la Coupe avec Bruges) : Une petite saison en Grèce, des matchs de Ligue des Champions contre la Juve et le Barça et une inhabituelle troisième place au classement du championnat local. Bilan contrasté pour le central qui rayonnait à Bruges. Alors oui, sa priorité était l'Angleterre et alors ? le colosse belge s'est rabattu sur un Stade de Reims opportuniste et conforté par son indic Romao. Imposant dans les deux surfaces, il se mue régulièrement en buteur (15 réalisations, en 121 matchs). Bref, c'est un énorme coup réalisé sur le marché des transferts !

Thomas Foket (La Gantoise - 3.5M€, Champion de Belgique et vainqueur de la Supercoupe, 2 sélections avec la Belgique) : Le football belge débarque ! Des joueurs de qualité et à un prix raisonnable, ça attire des clubs français aux budgets croissants. Et le SDR en recherche d'un remplaçant à Métanire au poste de latéral droit a même réussi à dénicher un titulaire en puissance. L'investissement important sur ce joueur, opéré du coeur il y a peu, est surprenant mais si Roberto Martinez, coach des Diables Rouges au Mondial l'avait repéré, c'est que Reims ne doit pas beaucoup se tromper. Latéral très actif, il permettra au jeu stadiste de s'équilibrer alors qu'il penchait beaucoup trop, et de manière prévisible sur le duo Konan-Doumbia. Foket, rapide, répétant les efforts dans le couloir droit, est un mini-Meunier. Il ne se prive d'ailleurs jamais d'apporter offensivement par sa qualité de centre comme le prouve cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=bncWeC8hcHE. A 23 ans, doté déjà d'une énorme expérience avec 216 matchs, il vient se frotter aux joutes de la Ligue 1 pour notre plus grand plaisir. A Oudin, Doumbia ou Ojo d'en profiter !

Thomas Fontaine (Clermont Foot - sans contrat, 1 sélection avec Madagascar) : "le meilleur relanceur de L2" dixit David Guion. Pour étoffer son effectif défensif, le natif de la capitale des rillettes a choisi le solide franco-malgache aux 179 matchs professionnels. Le leader clermontois a lui aussi été attiré par le discours du coach. "Côté sportif c’est un beau challenge d’évoluer en Ligue 1 avec ce club qui a déjà un beau vécu (...) j’apprécie le côté joueur de Reims, le profil de l’équipe m’a plu et a fait pencher la balance. Et ça me plait d’avoir toujours des nouvelles taches à faire, de relever de nouveaux défis" déclara t-il.Derrière Engels et Yunis sur le papier, on sait que l'on pourra avoir confiance en lui en cas de besoin, son tacle glissé amiénois en mode Manaudou n'étant qu'une péripétie d'un soir ?

Ghislain Konan (Vitoria Guimaraes - 4M€ bonus compris, 4 sélections avec la Côte d'Ivoire) : La pépite de ce mercato. Oui Engels, Ojo ou Foket me plaisent beaucoup mais ce Konan est d'une finesse rare. Le Stade de Reims s'est appliqué à choisir de bons latéraux, postes sinistrés dit-on. Parfois encore frêle au contact, sa technique et son jeu vers l'avant sont un régal. Pas d'enflammade mais l'avoir recruté en début de mercato prouve la naissance d'un pôle recrutement (je sais pas comment l'appeler tellement ce mercato est surprenant, ni même de qui il est composé vu le rayonnement mondial des profils envisagés) ayant eu les moyens d'aller chercher, et ce sans renoncer ou se précipiter, des joueurs au Portugal, en Grèce, en Russie en Belgique ou encore en Angleterre. La petite anecdote dénichée par le site officiel nous apprend que le droitier ivoirien utilise son pied gauche grâce à son frère. "Quand j’étais petit je jouais avec un grand-frère dans le quartier qui était gaucher. Je l’observais tout le temps, je voulais tout faire comme lui donc j’ai commencé à jongler du pied gauche, frapper pied gauche… Et j’ai fini par oublier le pied droit. Quand tu es enfant, si tu veux réussir quelque chose, tu peux y parvenir." Désormais adulte, Ghislain Niclomande Konan va pouvoir rayonner dans l'élite française qu'il suivait fièrement à la TV : "Je suis vraiment content d’avoir rejoint ce championnat parce que je le regardais déjà beaucoup en Afrique. Voir les stades, les terrains, les supporters… ça faisait rêver, c’est un championnat vraiment bon, complet, physique, technique et tactique".

Oluwaseyi Babajide Sheyi Ojo (Liverpool - prêt, Champion du Monde U20 avec l'Angleterre) : Surnommé "Ronaldinho" pendant son enfance (https://www.liverpoolfc.com/news/first-team/225045-my-nickname-at-school-was-ronaldinho-get-to-know-sheyi-ojo) Sheyi va tenter l'aventure outre-Manche. Rapide, puissant et doué des deux pieds (à voir ses qualités sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=CVBdiwc7Swk), le virevoltant ailier anglais reste un joueur en développement, sur lequel Liverpool compte en le resignant juste avant de le prêter chez nous. Le tout frais international espoir des Young Lions gravit les échelons les uns après les autres et pourrait bien être, si il s'adapte, une des révélations de la saison !

Jacques-Alaixys Romao (Olympiakos - libéré par le club du Pirée, Champion de Grèce, 57 sélections avec le Togo) : Il est appelé à être LE taulier de cette équipe. Le point d'équilibre de la formation champenoise. A bientôt 35 ans, l'ancien olympien revient en L1 pour apporter toute son expérience à une équipe enthousiaste après le titre de L2. Calme et serein, il s'est dit "séduit" par le projet rémois alors qu'il lui restait deux ans de contrat :  "je me suis dit que la Ligue 1, la France, la famille qui était restée à Toulouse me manquait. Le fait que la France ait gagné la Coupe du monde allait mettre un coup de projecteur sur la L1. J'avais envie de retrouver les stades, le Vélodrome. Seul Reims m'intéressait". https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Alaixys-romao-reims-j-ai-ete-seduit/933517 

Hyun-Jun Suk (ESTAC - 4M€ bonus compris, 11 sélections avec la Corée du Sud) : Et encore un changement de club pour le tank coréen. Son mètre quatre-vingt onze s'est exprimé aux Pays-Bas (formé à l'Ajax, il y a pire école de foot !), a fait le tour du Portugal (Setubal, les deux clubs de Madère et même le FC Porto) sans oublier des passages en Arabie-Saoudite, Turquie et Hongrie... pour une seule saison au delà des dix buts. C'est là où il faudra être patient avec lui. Pas un pur buteur donc, mais loin d'être inefficace dans l'expression du jeu collectif, il peut  impressionner d'un but zlatanesque https://www.dailymotion.com/video/x3320l2 à tout moment !

On oubliera pas de saluer les joueurs intégrés à la Pro 2 qui auront par séquence du temps de jeu en fonction des suspensions et/ou blessures. Comme Virgile Pinson dès ce soir face à Montpellier ! Alors bienvenue les recrues, faîtes nous rêver d'un maintien tranquille !

Thibaut - @OdaïrFortès7Fan

(j'espère que vous avez bien observé les images avec des têtes bien connues... donc une qui a porté le maillot rémois le temps d'une photo !)

Sources : Transfertmarkt, LFP, Stade de Reims, France Football, l'Equipe.

D'oncle Picsou à Donald "Caillot" Trump !