Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com

AlaRemoise.over-blog.com

Menu
Le débrief #ASCSDR !

Le débrief #ASCSDR !

On ne change pas une équipe qui gagne côté rémois. Suk à la recherche de rythme est sur le banc, Engels restant au chaud pour finir sa préparation tronquée avec l'Olympiakos. Dans l'attente d'un latéral droit (Foket si La Gantoise se fait éliminer par Bordeaux en Europa League) et d'un offensif capable d'évoluer sur tout le front de l'attaque (Un liverpuldien comme nous l'évoquions en exclusivité sur @A_LaRémoise cet après-midi ? La pépite Markovic ou pourquoi pas un Champion du monde ?), le Stade de Reims avait pour objectif de continuer sur sa lancée de deux victoires consécutives et pourquoi pas distancer ces voisins picards de 9 pts ! Les amiénois, avec notamment leur buteur iranien Ghoddos, chercheront à ouvrir leur compteur cette saison.

Le match : 4-1

Facile d'être motivé quand on évolue face à Nice ou Lyon, que l'on a pas a produire du jeu. Mais le football à ses spécificités. De l'envie donc, celle par exemple de ne pas être à cinq mètres du porteur de balle adverse, additionnée à un réel problème tactique au milieu où le frêle Marvin Martin n'existe pas. Et quand Chavalerin l'imite, les vagues noires et blanches transpercent le coeur du premier rideau rémois. Le football a ses bizarreries comme celle de la plus belle action champenoise, orchestrée d'un piqué de Martin pour un lob non concluant de Métanire sur Gürtner. Martin dépassé, mais que dire du néant du latéral droit, entre passes aisées ratées et ce tacle maladroit mais très dangereux sur Mendoza valant un rouge à la 36ème minute selon Monsieur Batta après appel de la VAR.

Ah oui, j'en oublierai presque l'ouverture du score rémoise, lue à l'avance par un David Guion alerte, qui n'hésita pas à avertir Métanire de réduire l'espace de marquage et à sa défense de se réveiller. En vain hormis un tacle de lugeur de Fontaine, Gnahoré concluant l'action d'un tir en pivot à la 22ème. A dix, sans équilibre et ce malgré quelques raids de Doumbia, le Stade de Reims se dirige tout droit vers sa première défaite de la saison.

Au début de la seconde période, on y a presque cru. Reims plus vertical mettait un semblant de pression sur les buts d'un Régis Gürtner "On fire" selon le kop local. Mais la 59è minute annihila les espoirs avec une défense centrale abandonnée une nouvelle fois par son milieu de terrain fantôme. L'iranien Ghoddos marque pour sa première avant que Pablo ne réduise l'écart... mais comme dit précedemment il n'y avait plus d'espoir, la réalisation de l'argentin étant jugée hors-jeu par la VAR, pas par le corps arbitral faiblard du soir. Et ce n'est pas fini...

Martin dépassé eut tout de même le temps d'oublier de courir au marquage d'un adversaire sur le troisième but avant de sortir, remplacé par Suk. Le capitaine de la galère rémoise est-il au niveau physique pour jouer un match titulaire à l'extérieur ? Sa patte technique ne suffira pas. Mais la vérité sombre d'un soir ne permet pas de l'affirmer. Retour au terrain, avec un doublé de Konaté, serial buteur sénégalais qui réussite en prime bénéficie d'un contre favorable et de la barre rentrante... CAUCHEMARDESQUE ! On notera pour l'honneur, le but de Cafaro qui valide son bon travail aux entraînement, d'un ballon lobé après un appel en profondeur. Mais à la 85ème, la réaction n'a plus vraiment de sens.

Gêner les gros c'est bien, à la TV c'est kiffant mais la réalité d'un maintien passe par des points contre les concurrents directs. La leçon de ce soir est à méditer. A la semaine prochaine !

Les notes :

Amiens SC : Gürtner 7 - Krafth 5 - Adénon 6 - Dibassy 6 - Lefort 6 - Zungu 7 (Fofana 77') - Gnahoré 7 - Otero 6 - Ghoddos 7 (Bodmer 65') - Mendoza 7 (Kurzawa 76') - Konaté 8.

Stade de Reims : Mendy 5 - Métanire 0 - Fontaine 3 - Abdelhamid 4 - Konan 4 - Romao 4 - Chavalerin 3 - Martin 3 (Suk 69') - Doumbia 6 (Cafaro 77' ) - Oudin non noté (Disasi 40') - Chavarria 5.

Thibaut - @OdaïrFortès7Fan

Le débrief #ASCSDR !