Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Coup de chaud sur Delaune !

Coup de chaud sur Delaune !

Ma 208 roule en direction de Reims. Ses 82 chevaux sont lâchés, le compteur affichant un magnifique 18°C pour un 17 Février. J'en retire la doudoune cousue à mon corps depuis Novembre...

L'avant match est excitant. On murmure le nom de Zeneli, ça débriefe ici ou là l'interview ambitieuse de Mathieu Lacour à Foot Mercato pour rêver de revoir le Stade de Reims jouer de nouveau un match de Coupe d'Europe ou du, je cite, "tocard" de Monsieur Turpin qui remplace au pied levé l'arbitre initialement prévu (le, je cite, "encore plus tocard" de Monsieur Batta). L'atmosphère continue de se réchauffer au mépris des climato-sceptiques. Les 14700 supporters rouge et blanc sont déjà près à en découdre... et encore je ne vous parle pas de mon ami, un exilé né dans la même ville que David Guion, assis aux côtés d'un local ivre à la bière sans alcool. Le cadre est posé pour un bel après-midi de football made in Ligue 1 !

Après un moment de recueillement pour le jeune Mohamed, recruté trop tôt par les Dieux du football, ce Stade de Reims-Stade Rennais débute tambour battant par un jeu à une ou deux touches de balle. Engels, Foket pour Dingomé qui lance en profondeur Oudin lui remisant avant une passe décisive sublime de l'ancien troyen en direction de Boulaye Dia. Le football est simple comme un plat du pied sécurité qui fait déjà lever Delaune. 2 minutes et déjà 1-0 ! Le Stade de Reims, comme souvent, ouvre rapidement le score avant d'abandonner le jeu à son adversaire. Une stérile possession bretonne, sans réelle occasion franche ne perturbe pourtant pas des rémois peinant à ressortir proprement la pelote.

Usé en seconde période par la multiplication des recontres (notamment par l'Europa Ligue face au Bétis), le Stade Rennais qui restait sur 26 matchs de suite en marquant un but à l'extérieur n'y parviendra pas cette fois. La fatigue certes, mais aussi un dispositif rémois resserré autour du triangle Romao, Engels et du toujours aussi impressionnant Abdelhamid qui bloque toute tentative. Une prise en étau qui permet de lancer la flèche suédo-kosovare, Arbër Zeneli remplaçant à la 55ème minute, un Cafaro pour une fois peu en jambes. Dès sa première prise de balle, il fait montre de sa technique, décochant une frappe repoussée par un solide Koubek. Ce n'est que partie remise.

Alors que Rennes se découvre, une récupération de balle aux 70 mètres de l'excellent Dingomé permet à Oudin de faire valoir sa progression dans la vision du jeu. Le numéro 18 orientant le jeu sur Zeneli, le contre-attaquant qu'il manquait au Stade de Reims accélère, percute, dribble, résiste au tacle désespéré de Bensebaini pour finalement décaler Oudin, présent à propos pour envoyer un missile sol-air qui fît bondir l'amateur de rillettes à ma droite qui était alors à deux doigts de prendre son homologue "alcoolisé" dans les bras... Quelques coups de boutoir du génie Zeneli, de l’omniprésent Oudin à qui il ne manque que la qualité de dribble (coucou à mes autres acolytes anonymes d'un soir) à sa palette et une frappe hors cadre du revenant "Chico" Doumbia terminent de convaincre un Delaune qui chante et exprime sa joie devant cette équipe désormais invaincue depuis plus de deux mois.

Le temps de faire une photo floue de la statue de Raymond Kopa et nous voilà repartis vers notre modeste quotidien... ce matin le compteur de ma 208 affichait 2°C mais mon cœur était encore palpitant suite à cette chaude soirée à Delaune !

Thibaut - @OdaïrFortès7Fan

Photos : L'Union et @A_LaRemoise

L'interview de M. Lacour : http://www.footmercato.net/ligue-1/transferts/mathieu-lacour-directeur-general-du-stade-de-reims-pour-le-mercato-hormis-l-economique-on-ne-se_247913

N'hésitez pas à vous abonner !!!! :))