Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Wout Faes, le diablotin rémois.

Wout Faes, le diablotin rémois.

Le belge Wout Félix Lina Faes est né le 3 Avril 1998 à Mol, non loin de la frontière néerlandaise. Il y portera ses premiers maillots de footballeur à 5 ans avant de rejoindre le Koninklijke Lierse Sportkring, club disparu en 2018.

Le 1er Juillet 2012, Wout rejoint la capitale bruxelloise et le Royal Sporting Club d'Anderlecht qui le formera jusqu'à sa signature professionnelle en 2017.

Dragué par Chelsea ou Manchester United en 2014, le central belge avait privilégié la poursuite de ses études dans le plat pays. "Mon éducation m’incite à rester les pieds sur terre. Ma mère est enseignante, mon père employé. Ils n’aiment pas le football. Pour eux, peu importait que j’aille aux scouts, que je joue au tennis ou au foot. Ça aide quand des clubs comme Chelsea frappent à la porte. C’est tentant mais qu’advient-il après une mauvaise saison ? On n’y est qu’un numéro. Je suis donc resté à Anderlecht. Je me suis dit que si je poursuivais sur ma lancée en Belgique, on viendrait me chercher plus tard. Je voulais aussi décrocher un diplôme. Au Lierse, j’avais le choix entre le Club Bruges et Anderlecht mais Bruxelles était meilleur pour moi car on y place l’accent sur la technique, qui m’était nécessaire alors que j’avais déjà le physique."

L'aventure bruxelloise est une réussite quasi totale avec les U19 qui iront en demi-finale de la Ligue de la jeunesse en 2015 puis en 2016 tombant face à Donetsk puis aux jeunes londoniens de Chelsea et leurs futures stars Mount, Abraham ou Tomori (aujourd'hui au Milan). Pourtant, alors que Wout est un leader de sa catégorie d'âge et qu'il passe professionnel, jamais les Mauves ne lui donneront sa chance, préférant le prêter aux Pays-Bas...

Coeurs sur toi Wout !

Tout d'abord, il rejoindra le SportClub Heerenveen et Arbër Zeneli le 31 Janvier 2017 pour six mois. 8 matchs et une 9ème place plus tard, il est de nouveau prêté le 12 Juillet 2017 au Stichting Betaald Voetbal Excelsior Rotterdam où il joue sa première saison complète (5 matchs en - 21 ans et 20 rencontres professionnelles). Un nouveau maintien tranquille à la 11ème place en Eredevisie à la clé.

Le Roi soleil.

Wout Faes est cédé par Anderlecht au Koninklijke Voetbalklub Oostende en Juillet 2018 pour 300.000€. Il y disputera 70 matchs pour 2 buts, 2 passes et deux maintiens (le dernier dû à l'arrêt de la Jupiler League qui ne pût organiser les play-offs de relégation, alors que Ostende était avant-dernier).

A la vue de son parcours notamment avec l'équipe nationale belge et de son jeune âge, on peut dire que faire partie d'une des pires défense ne fait pas forcément de vous un mauvais défenseur. Et les recruteurs rémois l'ont bien senti...

Non la 3ème place au Mondial c'est pas du chocolat !

Le 30 Janvier 2020, Wout signe au Stade de Reims qu'il rejoindra de manière effective à la reprise de la saison 2020-21 avec l'ambition de remplacer Axel Disasi qui ne souhaitait pas prolonger son contrat dans la cité des sacres. "Le niveau est très élevé en France, c’est une ligue majeure. Venir dans ce championnat dans un club ambitieux et structuré est un grand pas. J’ai une image très positive de la Ligue 1 : je pense que le championnat de France évolue très bien à travers les stades, les nombreux internationaux en clubs : dans tous les domaines, c’est un grand pas en avant que je suis heureux de pouvoir faire".

Trois paires de Faes.

23 matchs et un but plus tard, et ce malgré des débuts compliqués par un trop plein d'agressivité, le belge semble dans la droite lignée de ses prédécesseurs Björn Engels et Axel Disasi. Doté d'un sens de l'anticipation, d'un jeu de tête et d'un physique pouvant repousser les gros gabarits d'une Ligue 1 physique, Wout s'impose match après match. L'objectif doit, contrairement à ses prédecesseurs, de lier l'avenir du joueur et du club pour progresser et voir plus grand le moment venu.

Air défense
Que des diables rouges dans ma team...

62 matchs depuis ses 14 ans, 2 buts, une demi-finale de l'Euro - 17 ans en 2015 mais surtout une médaille de bronze à la Coupe du Monde - 17 ans quelques mois plus tard avec la sélection belge dont il est le capitaine, installe Faes parmi les grands espoirs du football Outre-Quiévrain. "C’était une expérience inoubliable. Partir au Chili avec la sélection et surtout revenir avec la médaille de bronze, c’était quelque chose de fort"

Ses performances rémoises peuvent lui ouvrir les portes de la sélection de Roberto Martinez aux côtés de Thomas Foket mais il faudra un concours de circonstances pour devancer les Alderweireld, Denayer,  Vertonghen ou Boyata. Cela valoriserait encore davantage le recrutement du jeune belge à l'avenir plus que prometteur au Stade de Reims et avec les diables rouges !

Dirty dancing.

@OdaïrFortès7Fan - @A_LaRémoise

Les interviews :

https://www.walfoot.be/news/2018-08-01/faes-a-ete-approche-par-chelsea#ixzz6lVXhaLj2

https://www.stade-de-reims.com/wout-faes-reims-ca-parle-en-belgique/

Photos et infos :

Stade de Reims, Anderlecht, L'Union, Voetbalprimeur, Sport Foot Magazine, RBFA, FIFA, Het Parool, Leeuwarder Courant,