Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
2021-22 : Les défis d'Oscar et du Stade de Reims

2021-22 : Les défis d'Oscar et du Stade de Reims

Une bonne préparation donne le ton d'un début de saison. Qui plus est pour un nouveau coach ayant des préceptes de jeu bien différents que le précédent, David Guion. Du jeu, encore du jeu, toujours du jeu serait le crédo de l'espagnol biberonné par le football total de Cruyff http://alaremoise.over-blog.com/2021/04/oscar-garcia-oh-hisse-le-cule.html 

Les mots ont un sens, présentent un projet, donnent les grandes lignes de ce qu'un entraîneur désire voir de ses joueurs. Le discours se heurte parfois à la réalité d'un groupe de joueurs ne disposant pas des qualités adéquates. Le Stade de Reims n'est pas Salzbourg, encore moins le FC Barcelone. Pourtant un coach peut bien faire jouer et gagner. L'exemple lensois la saison passée en est l'illustration. Quelques techniciens (Kakuta), des joueurs disciplinés et ayant la dalle pour faire les efforts demandés par Franck Haise, les courses nécessaires pour faire vivre le ballon peuvent suffire à développer un jeu attrayant sans occulter le fameux résultat.

Un Kebbal sauce rouge et blanche chef !

Pour cela, les dirigeants rémois ont été clairs avec Oscar. Démerdes toi avec le groupe présent, avec les jeunes revenant de prêts concluants dans les divisions inférieures (Kebbal et Brahimi), ou à l'étranger (Ekitike) et termine entre la 8ème et la 12ème place. Facile à dire, une autre paire de manche que de remplir l'objectif en perdant ton meilleur buteur (Dia signant à Villaréal), en ayant son remplaçant naturel El Bilal "J'ai le melon" Touré qui ne daigne pas venir à l'entraînement sans oublier les bons de sorties de Mbuku et Rajkovic pouvant partir à tout moment sans être remplacés (Yeovann Diouf serait alors promu n°1 à 21 ans).

Certes le groupe peut se reposer sur des tauliers comme Chavalerin, son capitaine Abdelhamid ou encore Foket mais pour faire la différence, le SDR misait énormément sur Zeneli en distributeur de caviars. L'esturgeon de nouveau blessé pour la saison au genou ne reviendra jamais au niveau de l'hiver 2019. Encore un coup dur pour Oscar qui doit se rabattre sur Cafaro (pas évident dans un jeu collectif), et sur la jeunesse de son groupe. Ekitike, Kebbal voire Sierhuis ont un énorme coup à jouer mais qui dit jeunesse dit autant insouciance qu'inexpérience. Si les choses tournent mal, va t-on vraiment pouvoir compter sur des gamins de 20-22 ans ? La pièce maitresse Mbuku devra véritablement exploser pour que les velléités offensives de cette formation soient concluent par des buts. 

L'autre clé pourrait être ou devrait être Valon Berisha. Oscar le connaît bien depuis leurs titres de champions d'Autriche et hormis le kosovar, peu de joueurs dans cet effectif ont la dimension technique pour conserver le ballon comme désiré. Un Moreto Cassama doit aussi progresser et surtout ne plus mettre en danger sa défense, tant bien même celle-ci était composée de 3 centraux. Sur le papier Moreto, Chavalerin, Berisha et Cafaro c'est loin d'être infamant mais à voir dans la réalité du rectangle vert.

Défense à 3 alors ? Maresic prêté au LASK Linz, c'est Gravillon qui débarque pour 3.5M€. Solide gaillard, il a été loin d'impressionner face à Hoffenheim en amical en étant placé entre Faes et Yunis. L'an passé, les débuts cauchemardesques de Wout Faes nous faisaient craindre le pire, il finira parmi les rares satisfactions de la saison 2020-21. Patience donc, tout comme dans la méthode Oscar Garcia. On ne peut passer d'un néant footballistique à un tiki taka maitrisé. Néanmoins, nous devrions reprendre plaisir à nous installer devant notre écran ou ENFIN pouvoir revenir à Delaune pour voir un football et le résultat positif allant de paire pour valider le projet.

En effet, voir des enchaînements, des courses, du pressing tout terrain manquait au jeu rouge et blanc, la saison passée marquant une fin de cycle pour la méthode champenoise restrictive prônée par Guion. Il faudra là aussi laisser du temps au technicien catalan en manque de talents techniques et qui devra gérer des joueurs en perdition comme Tassos Donis, boulet sportif et financier. Miser sur la jeunesse c'est bien et ça peut rapporter gros au club. Le trading en fond de caisse, le club peut miser sur les talents mais attention au jusque boutisme. Le club champenois diversifie son approche footballistique, s'est même doté d'un partenaire avec le club portugais de Paços de Ferreira avec lequel... aucun mouvement ne s'est opéré depuis plus d'un an ! Mettre des pions partout c'est bien mais pour quelle finalité ? Garcia a une pression sur les épaules, celle de faire réussir la Maison du football français. JPC en bon propriétaire lui a filé les clés mais avec les défis qui attendent Oscarito, le plaisir du beau jeu se fait sentir autant que le souffre de résultats négatifs et d'une méthode loin d'avoir convaincue en Angleterre ou dernièrement à Vigo. Que vive le football champagne, rêver ne coûte rien mais fait souvent mal au réveil...

Bonne saison 2021-22 à toutes et à tous !

@OdaïrFortès7Fan - @A_LaRémoise sur Twitter

Photos : L'union et L'équipe