Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Quel mercato pour le Stade de Reims ?

Quel mercato pour le Stade de Reims ?

On ne connaît pas encore les dates du mercato estival 2020. On ne sait même pas si la Ligue 1 reprendra à 20 ou 22 équipes. Sans public assurément avant un bail... Qu'importe, le doux parfum du marché des transferts arrive à mes narines et fait renaître mon appétit pour le football. Rumeurs moisies, infos périmées ou encore espoir de signer un supposé cador à la dernière minute rythme cette période interminable, faite d'enflammades, de déceptions et de bonnes surprises.

Pradrag Rajkovic restera t-il une saison de plus ?

Le 18 Mai dernier, l'Union fît son article annuel sur le sujet. Titré "Le temps des retouches", on peut en déduire, à sa lecture, que Guion et la direction sportive du club chercheront la qualité à la quantité. "Le Stade 2020 peut vivre sur ses acquis. Le résultat du travail efficace de détection de talents prometteurs effectué par sa cellule de recrutement." écrit Gérard Kancel dans les colonnes du journal local. Les anticipations Wout Faes pour pallier le futur départ de Axel Disasi qui ne souhaitait pas prolonger ou Kaj Sierhuis en attestent. Le néerlandais est là pour améliorer la finition en apportant également un plus technique, formation ajacide à l'appui. La perle El Bilal Touré dénichée au coeur de l'hiver, a fait montre de tout son talent suite à la blessure du néerlandais. Technique, bon dos au but, insouciant il semble être bien plus complet que Boulaye Dia et être voué à une sacrée concurrence avec Sierhuis. Ce dernier, meilleur buteur rémois 2019-20 avec 8 réalisations a une bonne côte malgré des carrences technico-tactiques évidentes. Encore en développement alors qu'il était à Jura Sud il y a 2 ans à peine, son apport est à saluer dans l'axe et sûrement pas sur un côté. "Une reconversion sur le flanc droit, où il pourra mettre à profit sa vitesse d’exécution est à l'étude" dixit L'Union. Cette étude a déjà était menée sur quelques matchs en Février et le constat est clair, Dia est un axial sûrement pas à placer sur un côté par un manque de technique global, de qualité de contrôle, de passe, de vision du jeu. Reste qu'il attire les regards et que si une offre autour des 10 millions€ arrive, Reims l'acceptera. L'OM malgré ses soucis financiers, Rennes pour remplacer M'Baye Niang et l'Angleterre seraient sur les rangs.

Wout Faes fera t-il oublier Axel Disasi ?

Cet article m'a parfois surpris. Outre le fait d'avoir essuyé une larmichette en apprenant (avec 4 mois de retard...) la résiliation du contrat de Virgile Pinson, j'ai eu la chance d'être assis en lisant les mots de David Guion à la plume de Monsieur Kancel. Le coach rémois révèle chercher à épaissir le flanc droit pour apporter de la concurrence à Foket. Jusque là rien d'anormal avant que n'arrive : "Depuis le départ de Rémi Oudin, Anas Donis (qui a signé jusqu'en 2023 !) est le seul spécialiste du couloir offensif" HEIN ??? Si il pense à Cafaro on peut comprendre qu'il envisage son replacement dans un milieu à trois ? Pourquoi pas mais quid de Kutesa ou de Mbuku ? Oui ce dernier joue ailier gauche de préférence mais comment pourrait-il éclore avec Zeneli et Chico ? On aurait donc empilé les contrats sur le flanc gauche et bricoler à droite tout en sachant que l'entraîneur n'a titularisé le grec couloir droit qu'à 4 reprises cette saison et forcer sur le physique de Cafaro ? J'ai du mal à comprendre (à moins qu'on dégraisse en faisant partir Doumbia ou Kutesa ?) et redescends pour appuyer les propos de Jean-Pierre Caillot parlant de mercato d'ajustement. "Notre effectif a démontré sa valeur, on peut s'appuyer sur lui", prolongations de Moreto et Munetsi jusqu'en 2024 à l'appui.

Le sourire c'est la vie !

Malgré quelques réserves dans le paragraphe précédent, le Stade de Reims peut avancer sereinement. Le trading est à la mode et porte ses fruits si il est fait avec parcimonie, avec anticipation, avec volonté de faire fructifier une vente pour grandir au niveau de l'effectif ou du club via ses infrastructures. Être un club tremplin nous convient bien à l'heure actuelle. Il nous permet d'attirer des joueurs à pedigree. Björn Engels disputait la Ligue des champions à l'Olympiakos, son rêve de PremierLeague a été atteint grâce à sa grande saison rémoise. Sa relève fût assurée non pas par Maresic mais par Axel Disasi qui a mûri dans l'ombre et saisi sa chance. Il attire aujourd’hui des clubs européens de renom comme Arsenal ou le Sevilla qui sût parfaitement faire briller Krychowiak il y a quelques années. Franchira t-il le grand pas ou souhaitera t-il un club "intermédiaire" du type Southampton ?

Idem pour Predrag Rajkovic. Progressant chaque année, il attire les regards de grands clubs. Mais le poste de gardien est spécial, comme son mercato. Pour que Rajko signe au Milan il faudrait que Donnarumma parte. Pour qu'il aille à l'Ajax il faudra que Onana parte. Et vu le niveau de ces jeunes immenses talents, le jeu des chaises musicales pourrait faire un flop et tout le monde restera chez lui. Caillot soulignait un soir d'énième exploit du portier rémois, qu'il espérait le retenir une saison de plus mais que la tâche serait ardue au vu du niveau du serbe. Loïc Tanzi de RMC Sport rapporte qu'il faudrait une offre d'au moins 20 millions€ pour ne pas voir Rajkovic une saison de plus en Champagne et ajoute que Nicolas Lemaître devrait être prêté. Diouf et NDiaye seront alors promus n°2 et 3.

Deyovaisio Zeefuik et Kaj Sierhuis ne devraient pas rejouer ensemble à Reims...

Pour apporter les fameuses retouches, le club peut s'appuyer sur sa section Pro2 visant à promouvoir des jeunes du centre de formation et des joueurs venant d'ailleurs à post-former comme Billal Brahimi ou Fodé Doucouré. Encore faut-il qu'il y ait de la place pour eux vu l'effectif pro conséquent à certains postes ! Le malien pourra espérer faire son trou si le Stade de Reims ne déniche pas un concurrent à Thomas Foket (qui au passage, bénéficie d'une très bonne côte (le latéral Emil Krafth d'Amiens avait signer pour 5,4 millions€ à Newcastle l'an passé) sur le marché anglais. En effet l'option numéro 1 était, dès l'été 2019, le néerlandais Deyovaisio Zeefuik. Prêt à rejoindre le club en provenance de Groningue (où Reims a signé Sierhuis via l'Ajax et y a observé le milieu Azor Matusiwa), il avait dû patienter le dernier jour du mercato estival, le temps que Rémi Oudin signe à la Fiorentina. Le transfert en Toscane ayant avorté, Reims n'avait plus les ressources pour signer Donis et Zeefuik. Aujourd'hui la concurrence pour le latéral espoir batave s'est accrue. D'après Gérard Kancel, "Reims a dû renoncer à recruter le latéral droit [...] dont le prix d'achat a flambé avec les sollicitations du PSV et de Southampton". Zeefuik a depuis évoqué le fait de vouloir partir des Pays-Bas (exit l'option PSV) et a clairement émis la volonté de jouer la Coupe d'Europe. L'avenir rémois sur ce point est trop flou et comme expliqué dans les colonnes locales, le tarif est devenu trop élévé (8 millions€ seraient demandés). Comme quoi, recruter un joueur se joue parfois à peu, mépriser les dirigeants florentins quelques minutes apaisera notre peine... D'autres opportunités sont sur la table rouge et blanche. Le nom de l'international tunisien (né à Nice) Wajdi Kechrida est évoqué par les journalistes proches de l'Etoile du Sahel. Sous contrat jusqu'en 2021, sa valeur tournerait autour du million€. Information @A_LaRémoise, Kechrida est conseillé par l'agence Xzire qui gère un certain... El Bilal Touré. De quoi faciliter d'éventuelles négociations, le malien étant une sacrée trouvaille.

Wajdi Kechrida comme alternative à Thomas Foket ?

Avant de revenir sur la Pro2, continuons sur les latéraux. Bénéficiant d'un bon de sortie à hauteur de 6 millions€ d'après les informations de l'Union, Hassane Kamara intéressera t-il de nouveau la PremierLeague ? L'Olympique Lyonnais semblait intéressé cet hiver mais les tensions Aulas - Caillot n'aideront pas. Dernièrement c'est l'Olympiakos (qui cherche à pallier le probable départ de Kostas Tsimikas) et son directeur sportif Christian Karembeu qui suivaient l'ex castelroussin d'après le site sportif grec sdna.gr. Le lien grec étant positif après les venues de Romao et Engels il y a 2 ans. On peut aussi s’interroger sur Ghislain Konan qui peine à retrouver son (très bon) niveau mais est très apprécié de David Guion. Ses envies d'Angleterre se concrétiseront dès cet été ? Pour pallier à ces départs, Reims a, d'après Footmercato.net, supervisé Henrique Martins Gomes du Gil Vicente. Auteur d'une première saison prometteuse en Ligue 1 portugaise, ses capacités de centreurs plaisent comme les qualités ultra-offensives de Mohamed Nahiri, en fin de contrat avec le WAC Casablanca, ancien club de Khalid Sekkat. Auteur de 37 buts (oui oui !), 11 passes en 165 matchs (dont la Ligue des Champions africaine), reste à savoir si l'international marocain conseillé par l'agence Pandorafoot global Management (qui s'occupe d'un certain Gaétan Courtet) passera la Méditerranée.

Ultra offensif, Mohamed Nahiri est une option pour remplacer Kamara et/ou Konan.

En attendant de savoir comment s'articulera la tactique de David Guion et son staff on peut commencer à entrevoir le 4-3-3 comme solution pérenne. Moreto Cassama devant la défense a crever l'écran alors que Alaixys Romao semblait avoir un petit coup de mou. L'âge avançant, l'émergence de l'ancien de Porto tombe à pic. Marshall Nyasha Munetsi a également gagner en temps de jeu par son travail de harcèlement mais l'avenir ne serait-il pas à vouloir développer davantage de jeu tout en continuant à s'appuyer sur de solides fondations défensives ? L'option transfert Azor Matusiwa, milieu récupérateur/relanceur technique formé à l'école de l'Ajax Amsterdam ou encore la possible intégration de Cafaro au milieu iraient dans ce sens et libéreraient les couloirs aux purs ailiers Zeneli, Mbuku, Kutesa, Chico et/ou Donis comme évoqué plus haut. A suivre, nous sommes malheureusement encore loin de voir une rencontre de notre club qui fêtera ses 90 ans en 2021 !

Azor Matusiwa, Cassama et Chavalerin feraient un bien beau trio au milieu.

Quelques mots donc sur la Pro2. J'avoue méconnaître les joueurs la formant. L'idée est bonne mais après deux saisons quel en est le résultat ? Dur de se faire une idée... Nathanaël Mbuku était voué à éclore sans elle. Alors oui Nkada, Sissoko ont eu quelques bribes de matchs mais ça fait peu vu les dizaines de contrats pros signés pour cette section. Pas chers, à relancer, ces paris plus ou moins talentueux, qui pour certains ont aussi fait leurs classes en Équipe de France, manquent clairement de temps de jeu à haut niveau. La Ligue 1 est trop forte pour eux, la réserve trop faible. Ce constat est également celui du club qui cherche à recruter en provenance du RCLens Romain Stevenon. Ses futures missions seront d'après Loïc Tanzi de RMC Sport de "développer le réseau du Stade de Reims à l'international en renforçant les liens avec les clubs étrangers et de gérer les prêts et les relations avec la Pro2". D'après maligue2.fr, Ilan Kebbal prêté avec succès à Lyon-Duchère en National serait en passe de rejoindre (toujours en prêt) l'USL Dunkerque, promu en Ligue 2. De quoi monter les marches professionnelles les unes après les autres. Stevenon devra multiplier ce genre d'opérations pour que les Sissoko, Brahimi, Nkada, Sakava, Costa... progressent en L2. Les retours de prêts en National Aouladzian, Penneteau ou Kyei (si toujours sous contrat) devront eux aussi monter d'un cran.

Henrique Gomes, révélation portugaise au poste de latéral gauche avec Gil Vicente.

Si ce mercato a pour objectif de légers ajustements (et encore on ne saura pas tout, un jeune colombien était proche de signer cet hiver rapportait Jean-Pierre Caillot il y a quelques jours), la frénésie et l'excitation de la venue de quasi-inconnus est toujours forte. Il y a eu des flops comme Eliran Atar ou jusqu'à maintenant Tassos Donis. Mais aussi de sacrées prises qui font et feront rayonner le Stade de Reims. Zeneli, Rajkovic ou Cassama en sont des exemples. Le club monte en gamme petit à petit et a su se créer un réseau dans des championnats quasiment abandonnés par les recruteurs des autres clubs de Ligue 1. Le travail du coach, de la direction sportive et du Président Caillot est ambitieux et raisonné. La marge d'erreurs est parfois mince, mais la méthode employée depuis 2 ans porte ses fruits. Après les naufrages du mercato 2014 et 2015, la descente était presque une évidence, aujourd'hui nous en sommes loin. La bonne gestion pérennisera le club dans le haut du classement d'une Ligue 1 faible et particulièrement mal gérée...

Arrivées actées/possibles :

Faes (Defenseur central, rp. Ostende, Belgique); Donis (attaquant, td. Stuttgart, Allemagne); Hornby (Attaquant, Everton); Kechrida (Latéral droit, Etoile du Sahel, Tunisie); Henrique Gomes (Latéral gauche, Gil Vicente, Portugal); Nahiri (Latéral gauche, WAC, Maroc); Matusiwa (Milieu, Groningue, Pays-Bas); Lusamba (Milieu, Nice, France); Olusegun (ABS Nigéria via FDC Vista, Russie)

Départs actés/possibles :

Berthier (FDC); Rajkovic (Milan, Sevilla, Ajax Amsterdam); Lemaître (prêt); Kebbal (Dunkerque, L2); Foket (Angleterre); Konan (Angleterre); Kamara (Olympiakos, Lyon, Majorque, Watford, Brighton, Crystal Palace...); Disasi (Arsenal, Southampton, Tottenham, Sevilla, Bétis, Valence...); Mbemba (HAC); Dia (OM, Rennes, Angleterre).

@OdaïrFortès7Fan