Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Cérémonie du Caillot d'Or

Cérémonie du Caillot d'Or

Cérémonie du Caillot d'Or

Cérémonie spécialement créée pour récompenser les efforts cumulés des joueurs, du staff , des dirigeants et des supporters du Stade de Reims durant cet exercice 2016/2017 riche en rebondissements et en spectacle… nan je déconne, on s’est royalement fait chier.

               Top de la saison : La pelouse de Delaune

Et oui, ce qui m’a fait le plus plaisir cette saison, c’est sans aucun doute la pelouse hybride de Delaune et sa cure de luminothérapie. On se tapait un champ de patates depuis plusieurs années, on passait pour des glands et enfin les dirigeants ont su investir dans une pelouse de qualité et ont même mis les moyens pour bien l’entretenir. Bravo à Caillot et Perrin, vous n’êtes pas au point sur les choix sportifs mais côté gazon, vous êtes au Top !
Après cette saison morose, je n’ai pu me résoudre à ressortir un joueur du lot. Kankava n’a joué qu’une demi-saison, Traoré a été trop inconstant et utilisé n’importe comment et Jeanvier, après un excellent début de saison, a marqué le pas. Quant à Diego, sa qualité de passe sur coups de pieds arrêtés a été utile mais c’est beaucoup trop peu pour un joueur de percussion… surtout en L2 !

Les nommés étaient :
- J.Jeanvier pour son imperméabilité, sa puissance et ses longs parpaings dignes des gloires passées du SDR tels Barbier ou Tacalfred.
- H.Traoré pour sa polyvalence, son apport dans le jeu, sa volonté de jouer vers l’avant et ses errances défensives.
- J.Kankava pour sa combativité, son leadership, sa dépression et ses bonnes relations avec le corps arbitral.
- Diego R. pour sa qualité sur coups de pieds arrêtés, son statut de meilleur passeur du club et son incapacité à dribbler un joueur.

 

               Flop de la saison : Michel Der Zakarian & Co

Pour cette récompense, il m’a été tellement compliqué de choisir un joueur (trop de possibilités) que j’ai préféré désigné l’entraîneur et son staff, principaux responsables de ce fiasco. Car si, en effet, le recrutement n’a pas été digne d’un club voulant jouer la montée, l’effectif de base paraissait suffisamment armé pour prétendre à un Top 2 dans cette L2 d’un niveau si médiocre. Et pourtant sa superbe gestion de groupe consistant à ne jamais aligner deux fois de suite le même onze de départ nous a permis de ne voir aucune amélioration dans le jeu collectif. Pas d’automatismes entre les joueurs, pas de pressing coordonné et efficace (pourtant à la base de sa philosophie de jeu) ni de contre fulgurant, au contraire c’est nous qui nous faisions contrer. Bref il a mal jaugé les forces et les faiblesses de cet effectif et ce n’est pas comme si Monier était là depuis 3 saisons pour le conseiller…

Les nommés étaient :
- J.Carrasso pour ses mauvais choix, ses mauvaises sorties, ses mauvaises prises de balles et sa putain de prolongation de contrat.
- D.Da Cruz pour ses pieds carrés, sa technique hors du commun et son sens du mauvais placement.
- S.Bouhours pour sa volonté de constamment jouer vers l’arrière et ses 2 passes décisives en trompe-l’œil en match de préparation.
- I.Baldé pour son sens inné de l’occasion manquée, son énorme VMA (la meilleure du groupe pro selon notre responsable de la performance…) et son salaire démesuré.

               Révélation de la saison : Rémi Oudin

Peu de bonnes surprises cette saison notamment dans le secteur offensif. On attendait que GrejohnKyei nous démontre le potentiel entrevue en L1 la saison passée mais c’est le néo pro Rémi Oudin qui après avoir commencé sa saison en plantant un pion à Bernabeu, nous a dynamité l’attaque rémoise. Il a manqué de régularité et n’a finalement pesé que sur quelques rencontres notamment en fin de saison mais le potentiel affiché est intéressant.  Qu’il ne s’inspire pas de ses prédécesseurs en gardant les pieds sur terres et en ayant une bonne hygiène de vie serait bénéfique pour la suite de sa carrière.

Les nommés étaient :
- G.Amiot pour son intelligence tactique, sa bonne qualité de relance et sa non-prolongation de contrat surprise.
- H.Rodriguez pour sa combativité, son opportunisme, son titre de joueur le plus chiant à jouer et son envie de soleil.
- V.Piechoki pour sa fraîcheur, sa technique et sa roublardise déjà perceptible en à peine 4 matches de L2.

               Recrue de la saison : Julian Jeanvier

Etonnamment ce n’est pas un choix par défaut mais un réel coup de cœur. Plutôt sceptique à son arrivée notamment dû au fait que le LOSC ne lui ait jamais laissé sa chance, il s’est rapidement imposé comme un maillon essentiel de la défense rémoise. Joueur puissant, athlétique, il m’a surpris par son sens de l’anticipation et sa volonté de passer devant son adversaire. Sa relance n’est pas sa qualité première (La légende raconte qu’en le voyant balancé des parpaings, Barbier aurait joui) et c’est un domaine dans lequel il doit se parfaire mais il a néanmoins su apporter offensivement en marquant en début d’exercice, faisant même de lui notre meilleur buteur à la mi-saison avec 3 buts au compteur, ce qui démontre également la piètre qualité offensive de l’équipe…

Les nommées étaient :
- R.Métanire pour sa percussion, son apport offensif et ses centres Fortesien.
- E.Mendy pour ses gros sauvetages du début de saison, ses relances en touche et ses 10 buts encaissés en 2 matches (Le Havre, Laval)
- P.Chavarria pour sa hargne, son jeu dos au but, son titre de meilleur buteur rémois (7 buts)et son inutilité en tant qu’ailier.

               Déception de la saison : Grejohn Kyei

« Si cette saison il n’a pas de pépins physique, il en plante 15-20 en L2… » je m’entends encore me réjouir durant l’avant-saison sur notre «crack». 10 mois et une saison de L2 plus tard, le bilan de notre pépite du centre de formation n’est guère reluisant avec ses 6 buts. Pourtant physiquement, il n’a pas eu de gros soucis, c’est mentalement qu’il a pété une durite. Après avoir effectué quelques bonnes prestations en L1, des rumeurs annoncent certain(s) club(s) de L1 intéressé mais pas suffisamment pour sortir le gros chèque que voulait Caillot. Résultat, il est resté, il a boudé, a fait une mauvaise prépa et s’est traîné comme un lourdaud en début de saison. Sérieux Grejohn, t’as 21 ans, tu peux avoir une place de titulaire dans une équipe ambitieuse de L2 et tu fais quoi ? Tu fais la gueule et tu te mets à dos ton nouvel entraîneur, pourtant réputé pour sa rigueur…Bref notre renardeau des surfaces a été aligné 1 fois sur 2, n’a jamais pu enchaîner les matches afin d’avoir le rythme, les automatismes et la confiance nécessaire pour être efficace offensivement. Les qualités footballistiques il les a mais la maturité, il en est encore loin. Les erreurs font avancer dit-on…

Les nommés étaient :
- A.Conté pour son impulsivité, sa nouvelle vie en Israël et son coup de batte (évidemment)
- A.Turan pour ses lourdes frappes dans le but ou en tribunes, son placement défensif approximatif et son embrouille avec MDZ.
- G.Berthier pour son apport technique, son physique inadapté à la L2 et sa faculté à ne pas être décisif.
- Charbonnier pour son humeur bipolaire, ses duels aériens perdus et son incapacité à se bouger.
- A.Weber pour ses erreurs inhabituelles de placement et de relances devant compenser sa vitesse d’unijambiste.

               Fantôme de la saison : Odaïr Fortes

Notre cap-verdien s’est mis en hibernation sitôt le thermomètre champenois moins de 15°. Après quelques apparitions en Août, il a totalement disparu à l’arrivée de l’Automne et n’est jamais réapparu. Le pire étant que ses prestations étaient bonnes ou tout du moins encourageantes au vu du peu de rythme qu’il avait. Bref, il a 30 ans, se retrouve sans contrat et on se demande ce qu’il va devenir…

Les nommés étaient :
- A.Ndom pour l’insipidité de ses matches et sa 2ème partie de saison en CFA.
- A.Peuget pour sa saison en réserve et son but lors de son unique match de L2.
- O.MFulu pour n’avoir jamais eu sa chance cette saison.
- F.Bulot pour m’en être souvenu 5 minutes avant de publier l’article

               Melon de la saison : Antoine Devaux

C’est pourtant un joueur que j’appréciais mais ces deux dernières saisons, il a abusé. Il prend trop le club et les supporters pour des cons…Sa meilleure saison en Rouge & Blanc c’était en 2013-2014, il avait été l’un des meilleurs rémois. Depuis il ne fait plus grand-chose. Il réapparaît de temps à autres pour montrer qu’il est sans doute notre meilleur milieu (techniquement parlant) mais j’ai l’impression que c’est davantage pour flatter son égo que pour aider le club. Je l’ai souvent défendu car, à son meilleur niveau, il peut porter l’équipe en L1, comme B.Nivet à l’ESTAC, mais il ne sera jamais un joueur de cette trempe. Trop peu d’humilité, d’attachement ou d’amour à un maillot pour ça. Qu’il parte (avec  sa Maserati rayée par Courtet) voir si l’herbe d’un terrain de golf est plus verte ailleurs, on ne le regrettera pas… plus maintenant.

Les nommés étaient :
- G.Kyei pour s’être pris pour un top joueur de L1 alors qu’il n’a même pas encore fait une seule saison à 10 buts en pro…
- A. Weber pour son pourcentage de passes réussies.
- A.Turan pour avoir pensé que Bouhours était à chier et que ça l’emmerdait d’être sa doublure(pas tout à fait tort)
- J.Kankava pour avoir refusé d’être derrière Da Cruz, Peuget, M’Fulu et le jardinier de Delaune (prolongé jusqu’en 2021) dans la hiérarchie des ratisseurs rémois.
-F.Bulot : Pour ses photos sur Insta.

               Boulet de la saison : Les Supporters

Je nous attribue ce titre pour nous être, cette saison encore, abonné à Delaune. Nous avons dû braver le froid polaire rémois pour assister à un pitoyable spectacle.  Avoir perdu des soirées devant BeIn, Canal ou un mauvais streaming pour les voir jouer ou en tout cas essayé de jouer (surtout à l’extérieur).Petite pensée à ceux qui se réservent des week end entier pour faire 700 bornes à travers la France pour voir Da Cruz se prendre des petits-ponts. L’humiliation subie à Delaune lors de l’ultime journée de championnat face au voisin picard vient me conforter dans ce choix.
Le pire dans tout ça ? Que  la majorité d’entre nous se réabonnera la saison prochaine non pas pour les joueurs ou l’équipe dirigeante mais pour ce Club.

Les nommés étaient :
- Le duo présidentiel, pourtant grand favoris des pronostics, pour l’ensemble de son œuvre cette saison.
- La cellule de recrutement qui plombe le club en choisissant des mecs qui, dans 80% des cas, n’ont pas le niveau. Peu de chances que ça change cet été…

               CAILLOT D’OR 2016/2017

Ce trophée récompense le meilleur supporter rémois de la saison. Et le vainqueur est…

*Musique de suspense…*

JEAN-PIERRE CAILLOT ! On l'oublie souvent mais Caillot, avant d'être le Président de l'Institution, est un supporter Rouge & Blanc. Il nous a permis de vivre une saison exceptionnelle où malgré l'échec de la remontée en L1, nous pouvons nous targuer d'avoir eu cette saison :
- Meilleur budget de L2.
- Meilleur salaire de L2 (cc Baldé).
- Meilleure pelouse de L2.
- Meilleur préparateur physique de L2.
- Meilleur centre de vie de L2.
- Meilleure tribune familiale de France !

Amiens et Troyes doivent tellement nous envier d'avoir un tel équilibre budgétaire. Les pauvres...

Les nommés étaient :

  • Ghislain pour son soutien indéfectible envers les Rouge & Blanc que ce soit pour les pros, les jeunes ou les féminines.
  • En Rouge & Blanc pour le travail accompli en seulement deux ans donnant une belle image des supporters rémois sur les réseaux sociaux.
  • Michel Polnareims pour son soutien défectible envers les Rouge & Blanc et l’image déplorable qu’il a donné des supporters rémois sur les réseaux sociaux. #RendsLesAbos

 

Cette saison restera avant tout celle de la disparition de Raymond Kopa. Hommage.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article du nouveau blog « Corner à la Rémoise ».

Hazard51
@awesoooome_jr