Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AlaRemoise.over-blog.com
AlaRemoise.over-blog.com
Menu
Le facteur décisif : Reims-Paris FC

Le facteur décisif : Reims-Paris FC

 

Ce vendredi à Delaune, le Stade de Reims avait l’occasion de se frotter à une équipe en pleine bourre dans ce championnat : le Paris FC. Surprenants promus, les hommes de Fabien Mercadal sont parvenus à arracher un point aux Rémois grâce à une tactique rigoureuse et très contrariante pour les Rouge et Blanc.

 

Jean-Luc Vasseur semble avoir donné des idées à certains… En mettant en place un 3/5/2 il y a quelques semaines, qui avait su parfaitement faire déjouer Reims, l’ancien rémois avait donné une véritable leçon tactique à son homologue du soir. Cette fois-ci, c’est Mercadal qui s’est essayé à ce système. Et ce fut de nouveau une réussite, puisque les locaux n’ont jamais réussi à vraiment développer leur jeu.
Désormais, il est primordial de comprendre comment ce système de jeu peut vraiment faire flancher le jeu proposé par les Champenois.
Tout d’abord, cela réduit considérablement les combinaisons offensives. Avec 3 défenseurs centraux sur leurs dos, Anatole Ngamukol et Jordy Siebatcheu évoluent constamment en infériorité numérique. En passant par les côtés, les solutions ne sont pas plus nombreuses… En effet, les relations Métanire/Chavarría et Koné/Diego sont constamment coupées par les pistons de la défense adverse. La seule solution pourrait se trouver au milieu, mais là encore, les Franciliens sont en supériorité numérique avec leurs 3 milieux centraux, et le duo Chavalerin/Da Cruz manque parfois d’inventivité pour surprendre un bloc bien en place. L’entrée de Marvin Martin en fin de match aurait pu être intéressante, mais les efforts du groupe pour arracher la victoire n’ont pas suffi…

 

Désormais, il va falloir trouver rapidement des solutions car si toutes les équipes jouant en 3/5/2 nous posent des problèmes, cela pourrait nous être fortement préjudiciable pour la suite de la saison. Pour cela, il pourrait être intéressant d’encore plus insister sur les côtés, puisqu’un seul joueur est présent dans ce type de système.
Mais qu’importe le schéma de jeu adverse, il faudra prendre des points dès vendredi en terre corse face à l’AC Ajaccio pour bonifier ce résultat. L’actuel 4ème de Domino’s Ligue 2 donnera forcément du fil à retordre à Stade de Reims, tout en sachant qu’un déplacement sur l’île de Beauté n’est jamais simple à négocier…